Patinage : L’élection pour la présidence de la FFSG maintenue, Le Gougne obligée de se retirer

Marie-Reine Le Gougne. — F. Hernandez / 20 Minutes

Sa candidature avait été repêchée un extremis par les instances fédérales après un refus initial. Finalement, Marie-Reine Le Gougne ne pourra pas honorer sa cinquième candidature à la présidente de la Fédération des sports de glace, la première sans Didier Gailhaguet en face.

L’ancienne juge de Salt Lake City a annoncé vendredi qu’elle se retirait pour des raisons personnelles : « J’ai le grand regret d’annoncer que je ne pourrai pas me rendre à Paris le 14 mars prochain pour les élections à la présidence de la FFSG, mon état de santé ne me permettant pas de me déplacer actuellement. En conséquence, je suis malheureusement contrainte de retirer ma candidature aux élections à la présidence de la FFSG ».

Malgré l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes et l’appel de Damien Boyer-Giraud, l’un des quatre candidats, à reporter l’élection en raison de la crise sanitaire en cours, cette dernière devrait bien avoir lieu samedi à Paris. L’ancienne championne Nahalie Péchalat partira comme grande favorite.

Sport

Patinage : Péchalat va-t-elle succéder à Gailhaguet après une campagne à la drôle d’ambiance?

13 partages