Pass vaccinal : Gérald Darmanin demande aux préfets de renforcer la sécurité des élus

Alors que les mesures sanitaires se durcissent, l’exécutif s’inquiète de la sécurité des élus. Gérald Darmanin a ainsi demandé mercredi aux préfets de renforcer la protection des élus « dans le contexte de l’examen du projet de loi du pass vaccinal ».

Dans un télégramme adressé aux préfets​, Le ministre de l’Intérieur demande de systématiser l’intégration des domiciles et permanences des élus dans les patrouilles de police et gendarmerie. Selon le texte, le débat parlementaire relatif à ce nouveau projet de loi visant à transformer le pass sanitaire en pass vaccinal est « susceptible de susciter des menaces voire des passages à l’acte contre les élus ».

Dans la nuit de mardi à mercredi, le garage personnel du député LREM de l’Oise Pascal Bois, à Chambly, a été endommagé et des inscriptions hostiles possiblement liées au pass vaccinal, taguées sur un mur d’enceinte de son domicile. Des inscriptions « Votez non » et « Ca va péter ! » ont été peintes sur le mur jouxtant le garage, a indiqué le député.