Pas-de-Calais : Un compteur de gaz a pourri la vie de toute une commune pendant 4 mois

Acouphènes généralisés. Depuis la fin du mois d’octobre, les habitants de plusieurs rues de la petite commune de Wizernes, dans le Pas-de-Calais, subissaient les assauts d’un sifflement strident d’origine indéterminée. Après un calvaire de près de quatre mois et de nombreuses investigations, le coupable a enfin été identifié en fin de semaine dernière.

La première fois que le mystérieux bruit s’est fait entendre, c’était en octobre 2021, dans un quartier situé à l’Est de cette commune de 3.300 habitants. Selon de nombreux témoignages, il s’agissait d’une sorte de sifflement, comme une sirène, qui résonnait de manière intermittente aussi bien le jour que la nuit. La nuisance ne suivait aucune règle et pouvait durer de quelques secondes jusqu’à près d’une demi-heure. L’intensité du bruit était suffisamment forte pour qu’il puisse être entendu depuis quelques communes voisines.

Le hasard a sauvé les habitants de Wizernes

Les riverains du secteur concerné, horripilés, ont saisi la mairie pour que des investigations soient lancées afin de trouver l’origine du bruit. Révélée par nos confrères de La Voix du Nord, l’affaire a même intéressé les médias nationaux. Mais les semaines ont passé sans qu’aucune piste probante se soit trouvée. L’adjoint au maire en charge de la Sécurité a pourtant bien fait les choses, écartant une à une de nombreuses pistes : antenne 5G, entreprises locales, réseaux enterrés… L’élu s’est même résolu à faire appel à un acousticien. En vain.

C’est finalement un peu par hasard que l’origine du bruit a pu être déterminée. Quand l’adjoint à la Sécurité a appris qu’un compteur à gaz défectueux s’était mis à siffler dans une autre commune, il a demandé à GRDF de venir inspecter le quartier de sa ville concerné. Bien lui en a pris puisque les techniciens ont effectivement découvert un problème similaire sur le compteur de gaz d’un riverain. L’appareil a été réparé et le sifflement ne s’est plus jamais fait entendre.