Pas-de-Calais : On a encore frôlé le drame dans le détroit

Vendredi et samedi ont été deux journées très chargées pour les secours en mer dans le détroit du Pas-de-Calais. En tout, ce sont plus de 140 migrants qui ont été repêchés alors qu’ils tentaient de rejoindre la Grande-Bretagne à bord d’embarcations inadaptées.

C’est au cours de la nuit de vendredi à samedi qu’un important déploiement de moyens aériens et nautiques a pu empêcher un nouveau drame d’endeuiller le détroit du Pas-de-Calais. Une embarcation avait été signalée en difficulté et le Cross Gris Nez a envoyé sur place la vedette « Notre-Dame-des-Flandres » des sauveteurs en mer de Dunkerque.

Leur bateau coule

Sur zone, l’équipage constate que l’embarcation en difficulté est en train de couler et que plusieurs de ses passagers sont à la mer. Des moyens de renfort sont requis et, avec l’aide d’un navire de la police belge, les 40 naufragés ont pu être repêchés et déposés au port de Dunkerque.

Samedi matin, deux autres opérations de secours vont permettre de récupérer 102 autres migrants qui tentaient la traversée. La première concerne 52 personnes sauvées par le bâtiment d’expérimentation de guerre des mines « Thétis » de la Marine nationale. Au cours de la seconde, c’est le patrouilleur des gardes côtes qui est venu à la rescousse d’une embarcation avec 50 migrants à bord.