Pas-de-Calais : Après la pose d’un compteur Linky, sa facture d’électricité est multipliée par cinq

Illustration d’un compteur Linky. — G. Durand / 20 Minutes

  • Une retraitée de 85 ans d’Arras a saisi la justice pour demander l’annulation d’une facture d’électricité qu’elle estime trop élevée.
  • Juste après la pose d’un compteur Linky, l’Arrageoise a vu sa facture passer de 100 à 500 euros à l’année.
  • « Quand j’ai contesté ma facture auprès d’EDF, je me suis fait traiter de malhonnête. On m’a dit que j’avais manipulé mon compteur », s’insurge Gilberte Morel.

Le choc en recevant sa première facture post-Linky. De 100 euros par an, Gilberte Morel est passée à 500 euros. A 85 ans, cette commerçante retraitée qui réside dans un petit appartement à Arras, a décidé de ne pas laisser passer ce qu’elle considère comme un dysfonctionnement de son nouveau compteur.

Avec l’aide de deux collectifs, Accad (Anti compteurs communicants Artois-Douaisis) et CalgeA62 (Collectif avionnais anti Linky gaz et eau), elle a porté l’affaire en justice pour facturation injustifiée et demander son annulation.

Trafic de compteur ou faille de Linky ?

Gilberte Morel a-t-elle soudainement changé ses habitudes de consommation ? Y a-t-il eu un problème de paramétrage de l’ancien ou du nouveau compteur ? « Pendant un an, la consommation de Mme Morel a été anormalement élevée, d’où la contestation des factures », explique Me Christophe Loonis, avocat de Gilberte Morel.

L’Arrageoise a découvert la « surfacturation » en 2017 juste après la pose du compteur Linky. « Quand j’ai contesté ma facture auprès d’EDF, je me suis fait traiter de malhonnête. On m’a dit que j’avais manipulé mon compteur, s’insurge Gilberte Morel, jointe par 20 Minutes. EDF et Enedis ne comprennent pas que j’ai une petite retraite et que j’ai toujours été économe, comme les gens de ma génération ».

L’octogénaire possède très peu d’appareils électroménagers. « Un aspirateur que je n’utilise quasiment jamais et une télévision souvent éteinte. » Comme elle se chauffe avec un poêle à pétrole, sa consommation d’électricité semble restreinte.

Coupure d’électricité

« Il y a peut-être eu un problème avec le vieux compteur que ni EDF, ni Enedis n’ont pu pas détecter, mais ce n’est pas de la responsabilité de madame Morel », souligne l’Accad. D’ailleurs, lors du changement de compteur, aucune falsification n’a été relevée par les installateurs de Linky.

Toujours est-il qu’elle refuse de payer la totalité de la facture et se contente de verser les 100 euros qu’elle estime légitimement devoir au fournisseur d’électricité. Or, le 9 août 2018, Enedis lui coupe l’électricité qui ne sera rétablie que début novembre, avec la trêve hivernale. « Depuis, il n’y a plus eu de coupure et ma facture est redevenue normale, comme par hasard », témoigne Gilberte Morel.

L’audience a eu lieu le 4 octobre. La décision du tribunal d’instance d’Arras doit être rendue vendredi.

Société

Tribunaux, arrêtés municipaux, controverses… Linky, le compteur de la discorde

Lille

La méthode d’installation des compteurs électriques Linky déplaît à certains

25 partages