Paris : Une femme retrouvée morte chez elle, poignardée à de multiples reprises

Qui a tué N. et pour quelles raisons ? C’est ce que cherchent à déterminer les enquêteurs de la brigade criminelle de Paris après la découverte, lundi soir, du corps sans vie de cette femme de 58 ans dans son appartement de la rue Saint-Fargeau, dans le 20e arrondissement. Selon nos informations, la victime, originaire de l’île Maurice, a été retrouvée dans sa cuisine, le corps lardé de plusieurs coups de couteau et dissimulée sous une couverture. L’arme, tachée de sang, a été retrouvée dans le salon.

Un peu plus tôt dans la soirée, deux collègues de la victime – qui travaillait dans une école du quartier – s’étaient présentés à son domicile, inquiets de ne pas la voir prendre son poste dans la matinée. En arrivant, tous deux constatent qu’il y a du courrier dans la boîte aux lettres mais N. ne répond pas à la porte. Pensant à un malaise, ils font alors appel aux sapeurs-pompiers qui parviennent à rentrer dans l’appartement par une fenêtre. « A vrai dire, on ne sait pas encore précisément quand elle a été tuée puisque ni les voisins ni la gardienne n’ont entendu de bruits suspects », confie une source proche de l’enquête. Seule certitude, N. était présente à son travail vendredi. Une autopsie doit avoir lieu dans l’après-midi.

Pas de piste privilégiée

« A ce stade de l’enquête, aucune piste ne se détache », poursuit cette source. Est-ce un cambriolage qui a mal tourné ou a-t-elle été tuée par une personne qu’elle connaissait ? A leur arrivée, les enquêteurs ont constaté que l’appartement avait été fouillé, de nombreuses traces de sang ont été relevées dans plusieurs pièces. Mais il est encore trop tôt pour déterminer si des objets ont été dérobés. La vie de la victime est également passée au crible : celle-ci était, selon les premiers éléments de l’enquête, séparée depuis plusieurs années et vivait seule dans cet appartement. Aucune difficulté n’avait été constatée par ses proches mais les investigations s’attacheront à approfondir cette piste.