Paris: Un Vladimir Poutine sur un char d’assaut au jardin du Luxembourg

Jeudi, au petit matin, une curieuse forme rouge et fait face au Sénat, jardin du Luxembourg, dans le 6e arrondissement de Paris. Il s’agit en fait d’une statue représentant Vladimir Poutine, assis sur un char d’assaut. Un hommage ? Une provocation ? Loin de là. L’œuvre est signée James Colomina. L’artiste, habitué des expositions sauvages dans les lieux publics, s’inscrit dans la mouvance du «street art humaniste », un art militant et revendicateur qui choisit la rue comme terrain d’expression.

La sculpture Vladimir a été installée, sans autorisation, dans un bac à sable du jardin du Luxembourg « pour un dialogue avec les enfants » et se termine par « une confrontation face à un bébé déterminé », explique James Colomina. Coutumier des mises en scènes symboliques – il avait installé une représentation d’Emmanuel Macron sous une tente avec des sans-abri, quai de Valmy –, l’artiste toulousain explique celle-ci par une dénonciation de « l’absurdité de la guerre et le courage des enfants face aux situations violences et catastrophiques qu’ils n’ont pas déclenchées ».