« Paris respire » : Journée sans voiture dans la capitale, les vélos en fête

Bon, autant vous le dire, on a perdu le compte des voitures passées sous notre fenêtre pendant la rédaction de ce papier. Mais en théorie, Paris est interdite à l’ensemble des véhicules motorisés ce dimanche. Hormis sur le périphérique, entre 11h00 et 18h00, « toute la ville sera réservée aux circulations non polluantes, vélo, rollers, trottinette, skateboard, aux piétons et usagers des transports en commun », annonçait un communiqué de la mairie, qui organise « Paris respire » depuis 2015.

L’objectif, permettre aux habitants de profiter d’« une ville plus calme, plus vivante et plus respirable ». Les deux-roues et les véhicules électriques sont concernés par l’interdiction. Les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros. Seules exceptions, les véhicules de secours, les bus, les taxis et VTC, avec une vitesse limitée à 20 km/h dans certaines zones, et les Parisiens rentrant de week-end, sur justificatif de domicile.

Des animations à travers la capitale

Pour faciliter les déplacements, alors que de nombreux lieux parisiens seront ouverts aux visiteurs pour les Journées du patrimoine, sept parkings partenaires proposeront « un tarif unique de 15 euros toute la journée » et 45 minutes seront offertes pour utiliser les vélos en libre-service Vélib. La Place de la Concorde, habituellement saturée de voitures au centre de la capitale, a été entièrement piétonnisée et ceinte de barrières, comme les quatre premiers arrondissements. Des ateliers de réparation de vélos participatifs y ont été installés, et un stand de la RATP vise à « sensibiliser les cyclistes aux risques et dangers de la route en milieu urbain ».

Des bicyclettes originales sont présentées sur une piste d’essai, et une exposition de bandes dessinées sur la thématique du vélo a été installée. Une parade musicale à vélo, tandem ou tricycle doit rejoindre la place de la Concorde, avant de s’installer parc de Belleville, où le collectif Gogo Green doit assurer l’ambiance musicale jusqu’à 21 heures. Une grande randonnée pour les amateurs de gyroroues, skateboard ou rollers était aussi prévue au départ du Champ-de-Mars, avec une arrivée prévue au Trocadéro à 17h30. La start-up Upway présente également des modèles de vélos électriques reconditionnés place de la Bastille.

Cette journée s’inscrit dans la politique volontariste de réduction de la place de la voiture de la maire socialiste Anne Hidalgo, réélue en 2020. Paris a notamment réservé plusieurs axes majeurs aux cyclistes et aux piétons, fermé à la circulation certaines rues tous les dimanches ou un dimanche par mois (périmètres « Paris Respire ») et rendu payant le stationnement pour les deux-roues à moteur thermique depuis le 1er septembre.