Paris : Pernod Ricard a-t-il vraiment obtenu une rue « en hommage » à Paul Ricard ?

Des bouteilles de Ricard (illustration). — Pixabay

  • Le groupe de vins et spiritueux Pernod Ricard a installé son nouveau siège « mondial » dans le quartier de Saint-Lazare.
  • Le 5, cours Paul-Ricard serait l’adresse précise du siège, se félicite-on au sein de l’entreprise.
  • « Ce n’est pas un hommage de la ville sur une voie publique. C’est une formalité foncière par laquelle la ville a agréé la dénomination d’une voie privée », indique la mairie de Paris.

La rue qui sent l’embrouille plus que l’anis ? Il y a quelques jours, le groupe de vins et spiritueux Pernod Ricard a installé son nouveau siège « mondial » dans le quartier de Saint-Lazare, en plein cœur de Paris dans le 8e arrondissement, entre les rues d’Amsterdam et de Londres. Une arrivée en grande pompe opérée à gros coup de communiqués pour l’entreprise dont les fonctions centrales étaient jusque-là domiciliées place des Etats-Unis dans le 16e arrondissement.

« Disposant d’une façade composée de 2.400 lamelles de verre colorées jouant avec la lumière du ciel pour offrir des reflets changeants, rappelant les tableaux de La Gare Saint-Lazare de l’impressionniste Claude Monet, le site est certifié Haute Qualité Environnementale », se réjouit le groupe. Par ailleurs, cet ensemble est « baptisé The Island en référence aux îles Paul Ricard situées au large de Toulon ». Tout un programme.

Il disposera également d’« une promenade naturelle ouverte au public » », annonce le groupe qui se payerait même le luxe de baptiser officiellement cette voie « cours Paul-Ricard ». Le 5, cours Paul-Ricard » – « un nouveau nom qui rentre dans l’annuaire des rues Parisiennes » – serait donc l’adresse précise du siège, se félicite-on au sein de l’entreprise qui parle d’« un hommage rendu par la mairie de Paris au créateur du groupe, que le nouveau site accueillera 900 collaborateurs sur quelques 18.000 mètres carrés ». Qu’en est-il ?

« Ce n’est pas un hommage de la ville sur une voie publique »

Contacté par 20 Minutes, l’Hôtel de ville n’évoque aucun « hommage ». « Ce n’est pas un hommage de la ville sur une voie publique. C’est une formalité foncière par laquelle la ville a agréé la dénomination d’une voie privée. Cet agrément a été publié au bulletin officiel de la Ville de Paris datant du 16 juin dernier », indique la mairie en rappelant que la création d’une rue passe par une délibération qui doit être votée au Conseil de Paris. Selon Le Monde, Alexandre Ricard, petit-fils de Paul Ricard et actuel président-directeur général du groupe, a néanmoins envoyé un courrier de remerciement à Anne Hidalgo. Mais Danielle Simonnet, ancienne candidate (LFI) à la mairie de Paris qui obtenu son siège au Conseil de Paris, grâce à son score dans le 20e arrondissement, voit dans cette dénomination un mauvais signal.

« C’est une nouvelle étape dans le Paris Monopoly. La maire de Paris devrait s’y opposer même s’il s’agit d’une voie privée, car ça leur donne tout de même droit à une adresse postale, réagit-elle auprès de 20 Minutes. Et les grands groupes n’ont pas à privatiser des noms de rues et d’y proclamer leur gloire. » Elle conclut : « La mairie de Paris doit cesser avec ces logiques. »

Économie

Coronavirus : Ricard offre 70.000 litres d’alcool pour fabriquer du gel hydroalcoolique

Paris

Pourquoi Netflix a choisi le 9e arrondissement pour ses bureaux à Paris

3 partages