Paris : Mélenchon, Pécresse, Zemmour en tenue de monarque, la campagne humoristique de l’Ordre des avocats

Si vous vous êtes baladés dans les rues de Paris ces derniers jours, vous les avez peut-être remarquées : des affiches montrant les candidats et candidates à la présidentielle, déguisées façon Louis XIV ou Anne d’Autriche. Au début, on se frotte les yeux, en se demandant ce que fait Marine Le Pen dans cette tenue, avant de comprendre, en lisant le slogan : « La justice n’est pas un privilège ».

L’Ordre des avocats de Paris a voulu frapper fort, en placardant 1.100 affiches réalisées par l’agence Oko dans la capitale, pour « remettre la justice dans le débat public », explique à 20 Minutes Julie Couturier, bâtonnière élue du Barreau de Paris. Son idée : dénoncer à la fois le caractère illisible de la justice – en 20 ans, on est passé de 52.000 lois à plus de 86.000, explique-t-elle – et le fait qu’elle soit difficile d’accès, notamment selon la bâtonnière parce que les dispositifs d’aide juridictionnelle ne sont pas connus.

Selon une étude de l’institution, 25 % des sondés et sondées ont renoncé à la justice pour des raisons financières et 50 % ne connaissent pas les dispositifs d’aide juridictionnelle. Et la bâtonnière de conclure : « Il faut faire en sorte que l’adage « nul n’est censé ignorer la loi » ne soit pas un adage purement théorique. »