Paris : La police fait évacuer les militants anti-gentrification du Petit Cambodge

Un local appartenant au Petit Cambodge était squatté depuis la mi-novembre — BERTRAND GUAY / AFP

Le bras de fer est terminé. Les propriétaires du restaurant Le Petit Cambodge ont récupéré leur local, occupé depuis la mi-novembre par des militants en lutte contre la « gentrification » du quartier, à l’issue d’une opération de police, mercredi, dans le 10e arrondissement de Paris. « Une opération d’évacuation des lieux illicitement occupés a été mise en œuvre », a précisé la préfecture de police dans un communiqué.

Mercredi en début d’après-midi, quelques policiers se trouvaient devant la porte de l’établissement, loué par les propriétaires du restaurant Le Petit Cambodge, où 15 personnes avaient été tuées dans les attentats du 13 novembre 2015, alors que des avocats et huissiers effectuaient un état des lieux, selon un journaliste de l’AFP.

Selon l’avocate du restaurant, les personnes présentes ont notamment constaté la présence de tags sur des murs et la dégradation de certaines installations électriques.

Le 4 janvier, le tribunal judiciaire de Paris avait ordonné l’évacuation des lieux dans les 48 heures, sous peine d’une amende de 150 euros par jour de retard, dans une ordonnance en référé.

Paris

Paris : La justice ordonne la fin du squat du restaurant Le Petit Cambodge

Paris

Paris : Un local du restaurant Le Petit Cambodge squatté par des militants

0 partage