Paris : La baignade éphémère des Poissonniers, « une oasis dans la ville »

Un point de fraîcheur entouré par la ville. Voilà ce que l’on peut trouver dans ce bassin éphémère, niché dans les hauteurs du 18e arrondissement de Paris, dans le centre sportif des Poissonniers. Un bassin qui n’a rien à voir avec une « baignoire improvisée piscine », comme l’indique Eric Altes, directeur des équipements sportifs du territoire Montmartre, mobilisé spécialement sur la zone des Poissonniers pour l’occasion – il existe par ailleurs  cinq autres bassins épémères à Paris. 

Le dispositif n’a rien à envier aux clubs de vacances : espace sécurisé par un agent (qui fait office de figurant tant le cadre est paisible), avec un solarium, des activités sportives à gogo (aquagym, tir à l’arc, badminton, tennis de table, football, basketball et tant d’autres) et une hygiène irréprochable. C’est dans une ambiance bon enfant et sous les rires et chants des plus jeunes, que familles, usagers et centres aérés fréquentent le bassin.

Cette initiative de la Ville de Paris a rendu un réel service pendant la période de canicule, qualifiée par les usagers comme une véritable « oasis dans la ville ». D’une part, elle permet de compenser les fermetures de piscine pour travaux, et d’autre part, elle permet aux enfants du quartier, qui est loin d’être le plus favorisé de la capitale, de sociabiliser avec d’enfants et de faire des activités gratuitement.

Havre de paix

C’est en chantonnant que les enfants des centres aérés viennent se baigner et profiter des activités, pour ensuite y emmener leurs parents une fois rentrés du travail. Il y a également les curieux venus grâce au bouche-à-oreille comme une jeune maman. « Si j’avais pas vu sur le Snapchat de ma copine, jamais je serais venue », explique-t-elle. De temps à autre, des déçus du bassin de la Villette viennent trouver refuge dans ce petit havre de paix, avec un pic de fréquentation à 200 visiteurs par jour, loin de la file d’attente folle de la Villette.

« On a rendu un service parce que ce n’est pas surconnu. », explique Eric Altes.

De façon globale, la baignade des Poissonniers a connu de bons retours et de nombreux compliments selon Eric Altes. Ce mercredi, un livre d’or a été mis en place par les usagers. Malgré cela, des réserves ont été soulevées par des visiteuses et visiteurs que 20 Minutes a interviewés, comme une maman de trois enfants qui regrette notamment le manque d’activités organisées pour les tout-petits.

  • Gratuit. Ouvert du 9 juillet au 21 août. 2, rue Jean-Cocteau, Paris 18e. Du lundi au vendredi : 12h – 14h et 16h – 20h. Samedi : 10h – 20h. Dimanche : 10h – 18h.