Paris : Huit hommes condamnés pour le vol d’un Banksy au Bataclan, « La jeune fille triste »

« La jeune fille triste » s’était évaporée… Huit hommes ont finalement été condamnés jeudi à Paris à des peines allant jusqu’à deux ans d’emprisonnement ferme pour avoir volé ou transporté jusqu’en Italie une porte du Bataclan ornée d’une œuvre de Banksy en hommage aux victimes des attentats du 13-Novembre.

« La jeune fille triste », revendiquée par le street-artist à l’identité mystérieuse, avait été peinte au pochoir en juin 2018 dans le passage Saint-Pierre-Amelot, ruelle par laquelle de nombreux spectateurs avaient fui l’attentat ayant visé la salle de spectacle. Sa disparition avait suscité une « profonde indignation », selon les mots mêmes de l’équipe du Bataclan. Le vol avait été réalisé en huit minutes dans la nuit du 25 au 26 janvier 2019.

Les investigations avaient permis de retrouver la porte métallique en juin 2020 dans une ferme en Italie, sans la vitre de plexiglas qui la protégeait. Cette décision intervient alors que se déroulent, à quelques kilomètres, les dernières plaidoiries de la défense au procès des attentats meurtriers du 13 novembre 2015, où le verdict est attendu le 29 juin.