Paris : Bientôt des tarifs très réduits dans les cinémas en période de canicule ?

En période de fortes chaleurs, on recherche un peu de fraîcheur partout où l’on peut. Se glisser dans un supermarché devient un plaisir, aller au cinéma un plaisir redoublé ! Forts de cette idée, les élus et élues du groupe écologiste au Conseil de Paris ont fait adopter mercredi un vœu sur « l’expérimentation de tarifs réduits dans les cinémas pour les personnes vulnérables en période de vague de chaleur ».

L’idée des écologistes ? « Collectiviser l’utilisation des espaces rafraîchis afin d’éviter le développement de la climatisation individuelle ». Soit donner un coup de pouce à la fois aux salles de cinéma, toujours impactées par la crise sanitaire, et aux personnes les plus pauvres, qui sont aussi celles qui partent le moins en vacances et sont donc susceptibles d’aller au cinéma plutôt qu’à la plage. Et en même temps, tenter de limiter le recours individuel à la clim qui aggrave le réchauffement climatique. Une idée qui lie l’utile à l’agréable.

La mesure sera étudiée, promet la mairie

Les écologistes souhaitaient expérimenter tout de suite ce dispositif, mais le vœu, amendé, n’acte finalement que d’un accord sur l’étude des modalités d’un tel dispositif. « On a eu du mal à passer le texte car l’adjointe des seniors estimait que les dispositifs existants étaient suffisants. Certes des tarifs préférentiels existent pour les étudiants, etc. mais là l’idée, c’est de l’ouvrir au plus grand nombre. Et il y a des salles rafraîchies dans les mairies en période de canicule mais on ne peut rien y faire, il n’y a pas d’activité », explique Fatoumata Koné, présidente du groupe écologiste à Paris.

Quand la mesure pourrait-elle être étudiée ? Fatoumata Koné n’en a aucune idée, mais se désole du délai instauré. « Le dispositif aurait pu être mis en place très rapidement, alors qu’on nous annonce une nouvelle vague de chaleur pour la semaine prochaine… »