Paca : Trois ex-collaborateurs du RN à la région condamnés pour escroquerie

Trois ex-collaborateurs du groupe d’élus Rassemblement National au conseil régional Provence-Alpes-Côte-d’Azur ont été condamnés mercredi pour escroquerie à des peines allant de quatre mois à six mois de prison avec sursis, assorties d’un travail d’intérêt général de 150 heures.

Décrits comme un trio très lié, ces collaborateurs âgés de 25 à 33 ans « pointaient » leur présence, alors qu’ils ne se trouvaient pas au Conseil régional, en partageant leurs codes de connexion au logiciel de pointage de la collectivité territoriale. En 2018, c’est en moyenne 200 heures qui ont ainsi été indûment enregistrées et non effectuées par chacun d’eux.

Un renseignement anonyme à l’origine de l’enquête

L’enquête avait démarré à la suite d’un renseignement anonyme transmis le 3 octobre 2018 au préfet de police dénonçant un système frauduleux de pointage à distance. Puis, Frédéric Boccaletti, président du groupe RN au Conseil régional avait dénoncé ces faits au président de cette collectivité.

Le rapprochement par les enquêteurs du « bornage » de leur téléphone à leur présence alléguée au Conseil régional avait permis de confondre les trois collaborateurs dont deux étaient également poursuivis pour avoir souscrit des abonnements de transport ferroviaire à l’aide de documents falsifiés afin d’en obtenir le remboursement. S’ils reconnaissent avoir déclaré leur présence au Conseil régional alors qu’ils ne s’y trouvaient pas, les prévenus ont soutenu qu’ils travaillaient depuis leur domicile.