Orne : Un couple retrouvé mort à son domicile, la piste du féminicide suivi d’un suicide privilégiée

Il s’agirait d’un féminicide suivi d’un suicide. Une femme et un homme, âgés d’une soixantaine d’années, ont été retrouvés morts lundi dans une maison à Valframbert (Orne), a annoncé ce mardi le parquet d’Alençon.

Lundi, « à la suite de l’alerte donnée par un ancien collègue de travail, les secours [pompiers, service de police] se rendaient sur place. Après avoir procédé au bris d’une fenêtre pour pénétrer à l’intérieur du domicile, les services de secours découvraient le corps d’une femme portant de nombreuses plaies sur le haut du corps », a indiqué la procureure de la République d’Alençon Laetitia Mirande dans un communiqué.

« Mal-être lié à la séparation »

« La poursuite des recherches entraînait la découverte dans un garage fermé jouxtant l’habitation du corps sans vie d’un homme pendu à une poutre », a ajouté la magistrate.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le couple était en instance de séparation, la femme décédée, qui avait 65 ans, devait « quitter prochainement le domicile », même si « aucune requête en divorce » n’avait été déposée. L’homme, 66 ans, « avait pu évoquer auprès de son entourage professionnel son mal-être lié à la séparation notamment », selon la même source.

122 femmes tuées en 2021

Le couple était inconnu des services de police et de gendarmerie. Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de sûreté urbaine du commissariat de police d’Alençon des chefs d’homicide par conjoint.

En 2021, 122 femmes ont été tuées en France sous les coups de leur conjoint ou de leur ex-conjoint, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.