Orages : L’Hérault et le Gard placés en vigilance rouge par Météo-France

Vigilance rouge activée dans le Gard et l’Hérault par Météo-France. Le service météorologique avait placé mardi matin en vigilance orange 27 départements du Centre-Est au Nord-Est pour des risques d’orages violents. Parmi eux, le Gard et l’Hérault restaient menacés par de potentiels orages stationnaires.

Les deux départements sont désormais placés en alerte maximale et devraient être balayés par des « orages en général assez brefs mais parfois violents avec des rafales de vent soutenues (voisines de 100 km/h), de la grêle et de très fortes intensités de précipitations donnant localement des cumuls assez importants », précise Météo-France. Actuellement, la vigilance rouge est de mise, selon le prévisionniste, qui « relève des valeurs de plus de 150 mm sur le sud-est de l’Hérault et la région de Sommières » dans son bulletin de 16 heures.

« Les orages stationnaires se sont bien mis en place. L’intensité exceptionnelle des précipitations observées nécessite un passage en vigilance rouge. De plus c’est le premier épisode de la saison. Dans les heures à venir il peut encore tomber 100 mm supplémentaires, portant les cumuls de pluie sur l’épisode à des valeurs maximales entre 200 mm et 250 mm », avertit Météo-France alors que l’épisode concerne à l’heure actuelle la région de Montpellier.

La fin de l’épisode est attendue vers 22 heures

Dans l’Hérault comme dans le Gard, les premières averses se sont déclenchées mardi matin, avec un pic des orages anticipés pour la mi-journée et mardi après-midi, précisait Météo-France dans son bulletin de 6 heures. Une amélioration rapide de la situation est prévue dans la nuit de mardi à mercredi.

Mardi, un épisode orageux a rapidement traversé l’Ile-de-France et les régions limitrophes, sans y faire de dégâts importants malgré de fortes rafales et de la grêle. Au sommet de la tour Eiffel, des rafales jusqu’à 102 km/h ont été mesurées. De nombreuses chutes de grêle ont été signalées.