Open d’Australie : Rafael Nadal « ne pense pas » que ce soit sa dernière en Australie

Malgré ses 36 ans et son syndrome de Müller-Weiss, Rafael Nadal n’a pas encore projeté la fin de sa carrière. Présent en Australie pour participer à la United Cup, l’Espagnol a été interrogé sur l’Open d’Australie à venir, et il a balayé l’idée selon laquelle ce serait le dernier de sa carrière. « Je ne pense pas que ce soit ma dernière fois ici. Je suis heureux de faire ce que je fais. J’aimerais continuer de le faire », a-t-il déclaré, tout en reconnaissant : « tu ne sais jamais quand ce sera la dernière fois ».

En tout cas ce n’est pas le plan. Même si Nadal a déjà tout gagné, avec notamment 22 titres du Grand Chelem, il n’est pas encore prêt à raccrocher. « Les derniers mois n’ont pas été faciles pour moi. Mon principal objectif est maintenant de retrouver de bonnes sensations sur le court, être compétitif », a assuré Rafa.

Djoko is back

Il ne sera toutefois pas le joueur le plus attendu de ce début de saison : un an après avoir vécu l’épisode le plus sombre de sa carrière, avec notamment ces quelques jours passés dans un centre de rétention, Novak Djokovic est de retour en Australie. Le Serbe est arrivé mardi, et il prendra part à partir de dimanche au tournoi d’Adelaïde.

Son retour semble, pour le moment du moins, ne faire que des heureux. « C’est bon pour le tennis, bon probablement pour les fans », a ainsi déclaré Nadal. « Il va redevenir le joueur à battre », a jugé de son côté le patron de l’Open d’Australie Craig Tiley.

« Djoko » est retombé au 5e rang mondial après sa drôle de saison 2022 sans tournée américaine en raison encore de son statut vaccinal mais émaillée de cinq titres, dont Wimbledon et le Masters. « Dans le passé, j’ai toujours eu la chance de démarrer très fort mes années en Australie », a-t-il prévenu la semaine dernière.