Open d’Australie : Nadal cède un set, Moutet passe au bout du suspense, le récap de la nuit

Entre verre à moitié vide et verre à moitié plein, Rafael Nadal a choisi la seconde option. L’Espagnol a pourtant galéré pour passer le premier tour de l’Open d’Australie, où il défend son titre : il n’a gagné qu’en quatre sets contre Jack Draper (7-5, 2-6, 6-4, 6-1). « «Si on prend en compte tout ce que j’ai traversé ces six derniers mois, c’est un très bon début de tournoi», a souligné Nadal qui avait jusque-là perdu six de ses sept derniers matchs. Un bilan complètement anormal pour un affamé de la gagne dans son genre. 

«Je pense que cette victoire va m’aider pour la suite», a estimé l’Espagnol de 36 ans, tout de même tombeur d’un demi-finaliste à Adelaïde. Le numéro deux mondial affrontera au deuxième tour l’Américain Mackenzie McDonald (65e).

Corentin Moutet qualifié en 4h14

Corentin Moutet, 62e mondial, a livré une bataille de 4h14 avant de finalement venir à bout du Chinois Wu Yibing (114e) 6-4, 5-7, 6-2, 4-6, 7-5 et ainsi se qualifier pour le 2e tour de l’Open d’Australie, lundi à Melbourne.

«C’était super dur… J’ai eu plein de soucis physiques pendant le match mais j’ai essayé de faire mon maximum», a reconnu le Français de 23 ans. «Je préfèrerais gagner en une heure et demie, mais s’il faut jouer quatre heures et demie ou cinq heures, ou six, je jouerai tant que je tiens !», a-t-il ajouté. Le public du court 14 de Melbourne ne s’en plaindra pas. Pas plus que l’Argentin Francisco Cerundolo (29e), son prochain adversaire, qualifié tranquillement en trois manches. Ca risque de peser dans la balance, dans deux jours.

Clara Burel première qualifiée

Dans le tableau féminin, Clara Burel s’en est sortie sans tremblée face à la wild-card et locale de l’étape, Talia Gibson (6-3, 6-4). La mission s’est avérée plus difficile qu’elle n’en avait l’air. «C’est un premier tour, contre une wild card, donc je sais que j’ai ma chance, mais du coup, il y a un peu plus de tension. En plus, il y avait pas mal de public contre moi. Mais j’ai su rester dans ma bulle et je suis restée solide», a commenté la Française.

A 21 ans et pour sa quatrième participation, la Française atteint pour la première fois le deuxième tour à Melbourne où elle affrontera mercredi la Tchèque Barbora Krejcikova (23e et lauréate de Roland-Garros 2021). Une autre paire de manches.