Open d’Australie : Djokovic « inquiet » à propos de sa blessure

Novak Djokovic a déjà fait mieux que Rafael Nadal. Pas au nombre de Grand Chelem remportés, non, mais dans cet Open d’Australie, il a réussi à passer le 2e tour malgré un corps amoindri. Le Serbe a laissé filer un set contre Enzo Couacaud et n’est pas vraiment rassuré sur son état physique, alors que la route jusqu’au 22e titre majeur est encore longue.

« Je suis inquiet et j’ai des raisons de l’être », a déclaré Djokovic. « La situation concernant ma blessure n’est pas idéale, mais je ne veux pas entrer dans les détails », a-t-il ajouté après avoir éliminé le Français Enzo Couacaud (191e mondial) 6-1, 6-7 (5/7), 6-2, 6-0.

Il avait gagné en étant blessé en 2021

« Je dois accepter. Mon équipe fait tout pour que je puisse jouer tous les matchs », a-t-il assuré. Jouant depuis le premier tour avec un énorme bandage autour de la cuisse, il avait indiqué être handicapé par cette blessure depuis une dizaine de jours maintenant, mais sans jamais en préciser la nature.

« Au moins, l’avantage des tournois du Grand Chelem est d’avoir un jour de repos entre deux matchs. Je ne m’entraîne pas durant les jours de repos », a-t-il souligné. Djokovic a rappelé qu’en 2021, il s’était fait une déchirure abdominale au troisième tour contre Taylor Fritz mais qu’il avait tenu jusqu’au bout et remporté le tournoi pour la neuvième fois. « Cette fois, c’est différent et je ne sais pas ce qui se passera. »