OM: Rudi Garcia va-t-il toucher des indemnités après son départ de Marseille? Normalement, oui

Rudi Garcia après la victoire de Marseille à Toulouse, en mai 2019. — P. Pavani / AFP

  • Il est très probable que Rudi Garcia touche d’importantes indemnités après son départ de l’OM. Il avait prolongé son contrat en octobre dernier, jusqu’en 2021.
  • Le président marseillais Jacques-Henri Eyraud a refusé de répondre aux questions sur ce sujet. Il se borne à dire que le chiffre de 10 millions d’euros qui circule est faux.

« Tout a été dit aujourd’hui ! » Etonnante déclaration expresse d’un proche de Rudi Garcia, joint ce mercredi soir. Car non, tout n’a pas été dit lors de la conférence de presse officialisant le départ de l’entraîneur de l’OM. Un sujet a même soigneusement été évité : celui des indemnités de départ de l’ancien coach de Marseille.

« C’est confidentiel, je ne ferai aucun commentaire », lâche à 20 Minutes Sébastien Boisseau, un des agents de Rudi Garcia. Jacques-Henri Eyraud a aussi refusé de répondre à nos questions sur ce sujet : « Je ne souhaite pas aborder la question des indemnités », a-t-il déclaré. Avant de préciser, tout de même, que la somme qui circule dans les médias, entre 10 et 12 millions d’euros, « n’a aucun rapport avec la réalité. »

« J’ai proposé cette décision à mon président »

Rudi Garcia a annoncé, ce mercredi, qu’il a « décidé de partir » : « J’ai proposé cette décision à mon président qui l’a acceptée », précise-t-il. Il ne s’agit donc pas d’un licenciement sec, mais d’une rupture à l’amiable. Et qui dit accord à l’amiable dit… accord financier.

« Il s’agit probablement d’un » gentleman agreement « avec un petit pécule », glisse un juriste. « Mais c’est une rupture à l’amiable, à l’initiative du salarié, l’indemnité n’est probablement pas encore négociée », précise un second avocat, spécialisé dans les questions sportives. Qui ajoute qu’il ne « voit pas Garcia partir sans rien. »

Cette hypothèse d’une rupture à l’amiable expliquerait le silence des différents protagonistes de ce dossier. Ils n’ont aucun intérêt à afficher, pour Garcia, ses prétentions, et, pour Eyraud, ce qu’il est prêt à « lâcher ».

Un coach ne peut pas démissionner

« Il ne peut pas s’agir d’une démission, car ça n’existe pas dans le cadre d’un contrat à durée déterminée (CDD), précise un chercheur en droit, spécialiste des contrats des sportifs. Les entraîneurs ne peuvent pas démissionner, c’est forcément une rupture d’un commun accord », insiste-t-il. Mais avec ou sans indemnités ?

« Les deux sont possibles : les parties sont libres. La rupture peut être à titre onéreux ou à titre gratuit », développe cet expert, qui estime que le premier scénario est, de loin, le plus probable :

« Dans le cas de Rudi Garcia, il y a sûrement eu des indemnités ! Peut-être pas toutes les années de contrat qu’ils restaient (les 10 millions) mais une partie. Il n’aurait aucun intérêt à partir sans rien ! »

C’est d’ailleurs ce que Rudi Garcia a laissé entendre lors de la conférence de presse : « Si c’était juste un intérêt financier, je resterais, tout simplement ! » Ce qui sous-entend, donc, qu’il partira avec une somme inférieure au total des mois de salaires qui lui restaient à toucher à l’OM. Mais sans aucun doute… pas sans rien.

Sport

OM: «Grand ménage», mercato très chaud… Que va-t-il se passer pour Marseille après ce fiasco?

Sport

OM: Le départ de Rudi Garcia, un «soulagement» pour les supporters… «On avait honte de lui!»

19 partages