OL-Benfica : « J’aborde chaque match avec l’idée d’être décisif », assure Memphis Depay

Même s’il ne sera pas capitaine mardi contre le Benfica, Memphis Depay était le joueur choisi ce lundi pour la conférence de presse d’avant-match. JEFF PACHOUD — AFP

  • Battu à Lisbonne (2-1) il y a deux semaines, l’OL jouera une partie de sa qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions mardi (21 heures) à l’occasion du match retour.
  • Leader d’attaque de l’OL cette saison encore, Memphis Depay était aux côtés de Rudi Garcia ce lundi en conférence de presse.
  • S’il n’a pas encore été choisi pour être le capitaine lyonnais (Léo Dubois portera le brassard contre le Benfica), le Néerlandais a une nouvelle fois montré sa personnalité de leader face aux médias.

Au Parc OL,

Cinquième match sur le banc de l’OL pour Rudi Garcia et cinquième choix différent de capitaine. Le latéral droit Léo Dubois portera ainsi le brassard mardi (21 heures) face au Benfica pour un tournant en Ligue des champions. Si le nouvel entraîneur lyonnais souhaite « avoir un avis complet » sur les leaders de son effectif via ce fonctionnement de capitanat tournant, il ne fait aucun doute que Memphis Depay a l’étoffe pour être l’heureux élu dans les prochaines semaines.

Buteur lors des trois premières journées sur la scène européenne, l’international néerlandais s’est encore illustré samedi à Toulouse (2-3) avec un doublé crucial, dont le but de la gagne en solitaire au buzzer. « On est sur le bon chemin, a-t-il indiqué ce lundi en conférence de presse. Il était important de gagner les deux derniers matchs pour la confiance de l’équipe et de tout le monde au club. Je suis un joueur qui aborde chaque match avec l’idée d’être décisif en marquant des buts et en faisant des passes décisives. »

Un 50e but sous le maillot de l’OL pour ce rendez-vous clé contre le Benfica ?

Une clutch attitude plus que précieuse dans ce début de saison complexe pour l’OL. Et mine de rien, Memphis Depay pourrait déjà inscrire son 50e but sous le maillot lyonnais mardi, ce qui serait une performance de choix en moins de trois ans dans le Rhône. « Je suis venu dans ce club pour le conduire vers les succès et j’essaie de tout donner pour y parvenir, confie l’ancien attaquant de Manchester United. Après 50, il y aura bientôt 60, puis bientôt 70. Mais ce n’est pas le plus important, les résultats sont ce qui compte le plus. »

Son discours ambitieux, optimiste et rassembleur, à coups de « on doit prendre conscience qu’on a beaucoup de talent et que le futur peut être positif pour le club » tranche avec sa réputation d’individualiste chronique. Le numéro 11 lyonnais précise sa vision de son leadership.

Mon rôle est assez clair depuis mon arrivée ici. Je veux être important pour l’équipe, j’ai de l’expérience et je fais tout ce que je peux pour mener l’équipe à la victoire et pour aider les joueurs à se développer. J’ai besoin de me développer aussi. J’apprends beaucoup des autres joueurs et j’espère qu’ils apprennent de moi. Parfois un leader parle aux autres et parfois il ne dit rien mais il montre les choses. Je pense que je fais les deux. La décision pour le capitanat appartient à l’entraîneur et je suis confiant dans le fait d’être un leader. »

Comme il a aussi été question durant cette conférence de presse d’avant-match de la récente guéguerre entre le virage nord lyonnais et Marcelo, Memphis Depay a renvoyé ce problème entre les mains de Jean-Michel Aulas et Juninho afin de se concentrer sur le terrain. « Demain, on a besoin des supporters, qu’ils nous apportent une force supplémentaire. On a besoin les uns des autres, c’est ça le message le plus important. » Foi de capitaine en puissance.

Sport

TFC – OL : Et si Lyon avait (enfin) lancé sa saison avec cette victoire renversante à Toulouse ?

Sport

OL-FC Metz : Pourquoi Memphis Depay mérite d’être le capitaine lyonnais

1 partage