Nucléaire : EDF va arrêter trois réacteurs pour des contrôles

EDF a annoncé ce mardi l’arrêt prochain de trois réacteurs nucléaires supplémentaires pour des « contrôles » à la suite des problèmes de corrosion sur des systèmes de sécurité rencontrés sur d’autres unités.

En décembre dernier, EDF avait déjà annoncé l’arrêt par précaution des deux réacteurs de la centrale de Chooz (Ardennes) pour vérification d’éventuels défauts sur son circuit de refroidissement de secours, après la détection de défauts à Civaux (Vienne), une autre centrale de même modèle.

Un nouveau déboire qui tombe mal au moment où l’approvisionnement électrique est tendu et la filière scrutée comme jamais. Ces problèmes ont poussé le groupe français EDF à réduire sa prévision de production d’électricité nucléaire pour 2022 « à 300 – 330 TWh, contre 330 – 360 TWh », en raison « du prolongement de la durée d’arrêt de cinq réacteurs du parc nucléaire français d’EDF », a annoncé le groupe dans un communiqué jeudi soir.