Nouvelle-Aquitaine : Des arrêts de train à la demande expérimentés dans de petites gares

La région Nouvelle-Aquitaine expérimente depuis décembre un système d’arrêt de train à la demande dans trois petites gares de Corrèze, afin de continuer à les exploiter malgré la présence rare de voyageurs.

Le train, qui arrive en gare à une vitesse réduite, s’arrête si un voyageur fait signe au conducteur depuis le quai pour monter à bord. Si un voyageur veut descendre, c’est le contrôleur qui doit être prévenu.

De « bons retours » depuis le lancement des tests

L’expérimentation est menée dans le nord du département, dans les gares de Jassonneix à Meymac, de Montaignac-sur-Doustre et de Pérols-sur-Vézère, peu fréquentées avec « un ou deux voyageurs par jour », a précisé Renaud Lagrave, vice-président de la région en charge des mobilités. « La question de légitimer les arrêts pouvait donc se poser », a souligné Renaud Lagrave, qui a reçu de « bons retours » de la part d’autres élus depuis le lancement des tests.

Cette expérimentation se déroulera jusqu’à la fin de l’année. La région envisage de l’étendre à d’autres territoires en cas de succès.