Notre-Dame-des-Landes : La ZAD célèbre le deuxième anniversaire de l’abandon de l’aéroport

Un défenseur de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes lors d’une manifestation en octobre 2018. — S.Salom-Gomis/AFP

Deux ans jour pour jour après l’abandon officiel du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes,​ le 17 janvier reste une date importante sur l’ancienne ZAD. Ses habitants l’ont d’ailleurs déclaré « jour férié ». Ce vendredi midi, pour célébrer ce deuxième anniversaire, ils ont effectué un lever de charpente sur un ancien corps de ferme détruit lors de la première tentative d’expulsion, la fameuse opération César de la gendarmerie, en 2012.

L’idée est ainsi de marquer une première étape vers l’installation de deux jeunes agriculteurs à cet endroit et, plus globalement, « d’œuvrer à la pérennisation des lieux de vie » de la ZAD, notamment ses habitats collectifs auto construits.

La journée festive se poursuit avec des concerts en fin d’après-midi, suivis d’un banquet et d’un fest-noz en soirée. « Nous y boirons à la fronde quasi continue depuis plus d’un an contre le gouvernement Macron », déclarent les habitants de la ZAD.

Deux ans après l’abandon du projet d’aéroport, ce secteur de Notre-Dame-des-Landes s’est apaisé et est en voie de régularisation en lien avec le conseil départemental de Loire-Atlantique et les services de l’Etat.

Planète

Notre-Dame-des-Landes : Même si « tout n’est pas réglé », la ZAD sera agricole et surtout bio

Société

Nantes : Piste allongée, couvre-feu… La réponse « sobre » de l’Etat pour réaménager l’aéroport

1 partage