Nord : Les centres commerciaux font de plus en plus la part belle aux enfants

L’enfant, roi des centres commerciaux ? En décembre doit ouvrir un espace d’animations et de loisirs pour les plus jeunes au sein même du centre commercial Promenade de Flandre, à Tourcoing, dans le Nord. La société Indoor Park Entertainment profitera de la Saint-Nicolas pour lancer son Tfou Parc, sur le même modèle du premier qui a ouvert à Evry 2, en Île-de-France, en septembre 2021.

Il y a deux ans, c’était le centre commercial Lillenium, à Lille-Sud, qui avait déjà imaginé un espace jeunesse avec la Cité des Enfants – Smallicieux. Est-on face à une nouvelle tendance ? « C’est une nouvelle démarche qui se met en place, estime François Pain, PDG d’Indoor Park Entertainment. Elle tend à transformer les shoppings centers en lieu de vie, avec la restauration et surtout des expériences loisirs à éprouver. Il faut attirer une nouvelle clientèle. »

Depuis plus de vingt ans en Asie et en Amérique

A l’en croire, des espaces détente, notamment pour enfants, vont s’intégrer de plus en plus dans l’activité de commerce de détail qui était la raison d’être de ces temples de la consommation. A Tourcoing, le nouveau site de jeux s’étendra sur 3.600 m² au sein du tout nouveau pôle de loisirs du centre commercial. « Cette tendance existe depuis plus de vingt ans en Asie et en Amérique », poursuit François Pain qui y voit « un mouvement sociétal qui va modifier le foncier et l’architecture de ces galeries marchandes ».

Le PDG assure ainsi négocier déjà avec trois ou quatre autres sites pour installer son parc de jeux nouvelle génération.

Cible privilégiée

Certes, les enfants ont toujours été une cible privilégiée et les attractions qui leur sont réservées ont toujours existé au sein de ces grandes surfaces, mais pas de façon pérenne et aussi vaste. Le centre V2, à Villeneuve d’Ascq, par exemple, ne possède pas de lieu dédié même s’il a toujours mis en place des animations à destination des petits dans sa galerie marchande.

« Ça nous paraissait logique dans la mesure où la clientèle est familiale », explique la direction de V2. Cet été, par exemple, c’est un bassin aquatique qui est installé pour que les enfants puissent faire du bateau à moteur, tout comme à Lillenium, par ailleurs.

« Considéré comme un musée éducatif »

Mais ce centre commercial Lillenium était déjà allé un peu plus loin que ce genre d’aire de jeux, lors de sa conception. Dès son inauguration, une petite Cité des Sciences y avait vu le jour, il y a deux ans, sur 1.200 m2. Une première en France, avec un concept totalement différent du futur Tfou de Promenade de Flandre.

« Nous ne sommes pas considérés comme un parc d’attractions, mais comme un musée éducatif, avec des jeux pédagogiques », souligne son directeur Grégory Chouchane. Une nuance essentielle car la Cité des Enfants – Smallicieux « attire une clientèle différente de celle qui fréquente régulièrement l’hypermarché », précise-t-il. Tant que les enfants y trouvent leur compte.