Noel Gallagher divorce… Le journaliste qui avait insulté Meghan Markle présente ses excuses…

17 janvier 2022

Afida Turner propose une loi à son nom sur le droit à l’image

Afida Turner a récemment fait le buzz après qu’une vidéo d’elle se disputant avec une caissière est devenue virale. Pour éviter que cela ne se reproduise, la star a une idée bien précise : une loi interdisant les gens de filmer les célébrités, sous peine d’une amende de « 5.000 euros en droit à l’image comme à Dubaï ».

« Les nouveaux paparazzi sont les téléphones portables. Je suis naturelle et sincère et je veux parler au public. Je rentre dans un supermarket, je viens de terminer les funérailles de Roonie (Turner, son mari) et Coolio (son ex), donc j’ai le cœur très lourd. Je veux acheter une toute petite bouteille de vin. Les gens peuvent raconter ce qu’ils veulent sur vous. J’espère que Macron nous regarde ! J’aimerais que vous fassiez une loi pour que tous les gens qui nous filment doivent payer une amende de 5.000 euros en droit à l’image comme à Dubaï. Et on appellerait ça la loi Afida Turner », s’est-elle emportée sur le plateau de TPMP People, s’opposant à la diffusion des images.

Noel Gallagher divorce

Le journaliste qui avait insulté Meghan Markle présente ses excuses

Jeremy Clarkson, qui s’était fendu d’une tribune dans le Sun dans laquelle il exprimait, de façon violente, toute son aversion pour Meghan Markle, a présenté ses excuses au couple princier. Des doubles excuses, d’une part publiquement sur Instagram, et d’autre part en envoyant « un e-mail à Harry et Meghan en Californie ». Mais cet acte de contrition n’est pas suffisant pour le couple princier.

« Le contenu de sa correspondance est marqué privé et confidentiel. Alors que de nouvelles excuses publiques ont été publiées par M. Clarkson aujourd’hui, il reste à évoquer son habitude de longue date d’écrire des articles diffusant une rhétorique haineuse, des théories conspirationnistes dangereuses et misogynes. A moins que chacun de ses autres articles n’ait été écrit « dans l’urgence », comme il l’a expliqué, il est clair que ce n’est pas un incident isolé partagé sans réfléchir, mais plutôt une série d’articles partagés avec haine », ont fait savoir les représentants du couple.