Nîmes : Un élu Rassemblement national dit avoir été agressé, une enquête en cours

Yoann Gillet, élu RN à Nîmes — Alain ROBERT/Apercu/SIPA

Dans un communiqué publié dans la nuit de samedi à ce dimanche, sur les réseaux sociaux, Yoann Gillet, conseiller municipal Rassemblement national à Nîmes, dans le Gard, dit avoir été agressé dans le centre de la capitale gardoise, samedi soir.

« Alors que je prenais un verre avec des jeunes militants du Rassemblement National en terrasse (…), un groupe de personnes nous a insultés et menacés de mort, en se présentant à nous comme étant des « Antifas », raconte l’élu. Ces mêmes personnes sont revenues avec du renfort (…) et nous ont agressés. L’un d’eux a d’abord écrasé sa cigarette sur ma joue. L’ensemble de notre groupe (…) a été frappé. J’ai pour ma part été jeté au sol et ai reçu des coups de pied au visage et sur l’ensemble du corps. »

Les personnalités du RN apportent leur soutien

Yoann Gillet indique que des dépôts de plainte ont été effectués. Ce dimanche matin, Eric Maurel, le procureur de la République de Nîmes, indique à 20 Minutes qu’une enquête est en cours, sans plus de précision.

Ce dimanche matin, plusieurs personnalités d’extrême-droite, comme Marine le Pen, la présidente du Rassemblement national, les députés Louis Aliot et Gilbert Collard, ou le maire RN de Beaucaire Julien Sanchez ont apporté leur soutien à Yoann Gillet.

Municipales

Municipales 2020 à Perpignan : Louis Aliot lance sa campagne et compare sa ville à Béziers, « un autre village gaulois »

Justice

Bretagne : Un élu RN suspendu de son poste d’enseignant pour des tweets islamophobes et des propos homophobes

11 partages