Nice : L’IGPN saisie après un pot de départ à la retraite qui dégénère entre policiers et fait un blessé

La fête organisée par des policiers, pour le départ à la retraite d’un de leurs collègues, dimanche soir au commissariat de Saint-Augustin, à l’ouest de Nice, s’est terminée avec l’arrivée… des pompiers. Un fonctionnaire, membre de la compagnie départementale d’intervention selon Nice-Matin, a été gravement blessé à la main en manipulant un artifice et a dû être opéré, confirme le procureur de la République de Nice.

Xavier Bonhomme, qui prend l’affaire très au sérieux, annonce ce mardi à 20 Minutes que l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie et qu’une enquête a été ouverte pour « mise en danger délibérée ». Le magistrat n’a toutefois pas pu préciser « à ce stade » la nature de l’engin pyrotechnique utilisé.

Selon Nice-Matin, il s’agirait d’un mortier d’artifice. Particulièrement craints par les forces de l’ordre lorsqu’ils sont utilisés dans les émeutes urbaines, ces engins sont interdits à la vente à des non-professionnels. Dimanche soir, l’artifice utilisé au cours de la fête aurait explosé lors de son allumage, blessant très sérieusement deux doigts du policier.