Nice : La Gare du Sud et ses restaurants fermés par la mairie pour « raison d’hygiène »

Jusqu’où ira la descente aux enfers de la halle gourmande niçoise ? Inaugurée en 2019 avec beaucoup d’ambition et  depuis empêtrée dans de graves difficultés, la  Gare du Sud est désormais sous le coup d’une fermeture administrative, ordonnée par la municipalité pour « raison d’hygiène », annonce-t-elle ce vendredi.

La décision a été prise, selon la mairie, « à la suite d’un contrôle sanitaire effectué par un inspecteur de salubrité de la Cellule d’intervention mutualisée de la police municipale de Nice le 14 mars dernier » et après « la réception des rapports d’analyses de prélèvements microbiologiques réalisés le 25 mars 2022 ».

La semaine dernière, Christian Estrosi avait menacé l’exploitant des lieux « d’engager une résiliation pour faute » face à sa « stratégie de délitement ». Il presse le titulaire d’un bail emphytéotique consenti pour une durée de 45 ans à passer la main. Contacté ce vendredi après-midi, Urban Renaissance n’avait pas répondu lors de la publication de cet article.

« Nettoyage et désinfection intégrale » demandée

Depuis plusieurs mois, voire années, le site du quartier Libération fait face à d’importantes difficultés. L’entreprise mandatée pour tenter de relancer la Gare du Sud en juin 2021 a été placée en liquidation judiciaire. Et depuis, le lieu ne tournait plus qu’au ralenti.

Après cette décision de fermeture administrative, la réouverture de l’établissement « est bien entendu conditionnée à la mise en conformité », précise la ville de Nice. Notamment avec « la réalisation d’un nettoyage et d’une désinfection intégrale ».