NBA: Le «spectateur» qui a poussé le meneur de Toronto est un actionnaire de Golden State

Le meneur de Toronto, Kyle Lowry, a été poussé par un actionnaire de Golden State, Mark Stevens (droite), le 5 juin 2019. — Lachlan Cunningham / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

C’est la polémique du moment en NBA. Alors que le meneur de Toronto Kyle Lowry a été poussé en plein match par un homme qui semblait être un simple spectateur, mercredi, Golden State a confirmé jeudi qu’il s’agissait en fait d’un de ses actionnaires minoritaires. La ligue a a réagi avec une sévérité maximale : Mark Stevens a écopé d’une amende de 500.000 dollars et d’une suspension de gradins pour un an. Un épisode dont se serait bien passée la franchise californienne, décimée par les blessures et menée 2-1 dans cette finale.

« Le comportement de M. Stevens ne reflète pas les valeurs que nous espérons incarner comme club. Nous sommes extrêmement déçus par son geste et nous présentons, en même temps que M. Stevens, nos sincères excuses à Kyle Lowry et aux Toronto Raptors pour cet incident malheureux. Il n’y a pas de place pour de tels gestes entre spectateurs et joueurs dans un match NBA », a écrit Golden State dans un communiqué.

LeBron James en soutien

L’incident, diffusé à la télévision américaine en direct, a eu lieu au début de la 4e période lorsque Lowry a plongé dans les premiers rangs pour tenter d’empêcher le ballon de sortir du terrain. Alors que plusieurs spectateurs – dont celui qui s’est pris l’impact – l’aide à se relever, un homme le pousse au niveau de l’épaule. Lowry affirme également avoir été copieusement insulté – selon le Toronto Star, Mark Stevens aurait répété à plusieurs reprises « Go fuck yourself » («Va te faire foutre »). En colère, Kyle Lowry a alors interpellé les arbitres. Face aux images, ils ont éjecté le coupable du match.

L’entraîneur de Golden State, Steve Kerr, a lui aussi présenté ses excuses à Lowry et aux Raptors et n’a pas ménagé ses critiques : « C’est tout simplement inacceptable », a-t-il martelé. La superstar de la NBA et des Los Angeles Lakers, LeBron James, s’en est mêlé, retweetant ce message : « Si Kyle Lowry avait poussé Mark Steven dans son bureau, il aurait été arrêté. »

Une fortunée estimée à plus de 2 milliards de dollars

Mark Stevens est un venture capitalist, ancien partenaire au célèbre fonds Sequoia capital, qui a investi dans Google, Paypal et LinkedIn. Désormais indépendant, il est à la tête d’une fortune estimée à 2,3 milliards de dollars par Forbes. Il est entré au capital de Golden State en 2013 en rachetant la part de Vivek Ranadive.

23 partages