NBA : « Ce serait bien qu’Evan ait son match et que Rudy vienne aussi » à Paris, rigole Nicolas Batum

Nicolas Batum a donné des conseils à des jeunes personnes en situation de handicap, ce jeudi à l’AccorHoetls Arena de Paris. Le basketteur a fait ça avec plaisir. — T; Gagnepain / 20 Minutes

  • C’est maintenant sûr : la NBA reviendra en janvier 2021 à Paris. Le patron de la ligue nord-américaine l’a annoncé ce jeudi.
  • Quelle sera l’affiche ? Rien n’a encore été révélé.
  • Des Français seront-ils encore sur le terrain, comme Nicolas Batum cette année ? Le joueur des Charlotte Hornets espère bien et plaide pour le Jazz de Gobert ou le Magic de Fournier.

« Nous reviendrons. Nous rejouerons l’année prochaine en janvier. » Le patron de la NBA Adam Silver a mis fin jeudi après-midi au (faux) suspense. Un nouveau match de saison régulière de la grande ligue américaine aura lieu à Paris. Celui de ce vendredi soir, entre les Charlotte Hornets et les Milwaukee Bucks, ne sera donc pas un one shoot.

Qui seront les prochains heureux élus ? « Nous ne savons pas encore avec quelles équipes. Nous discutons déjà avec plusieurs d’entre elles. Nous avons déjà trop de candidats ! », a répondu Silver, qui sait que la présence d’un joueur français dans une franchise serait un atout. Ce n’est pas Nicolas Batum qui dira le contraire.

« J’espère qu’il y aura à chaque fois des joueurs français sur le terrain »

Sur le parquet de l’AccorHotels Arena ce jeudi après-midi, l’ailier était au centre de toutes les attentions. Pour traduire les consignes aux jeunes personnes en situation de handicap qui ont eu droit à un entraînement spécial, pour faire des photos, parler de la France, répondre aux médias…

« C’est spécial d’être ici. Depuis qu’on est arrivé, je sens qu’il y a une effervescence que j’ai rarement connue en France, même avec les Bleus », a avoué le n°5 des Hornets. « J’ai appris plus tôt qu’il y aurait un autre match l’an prochain, c’est une très bonne chose que ça devienne fréquent et annuel. J’espère qu’il y aura à chaque fois des joueurs français sur le terrain. Ce serait bien qu’Evan (Fournier) ait son match, que Rudy (Gobert) vienne aussi etc. C’est une bonne chose pour le public et le basket français. »

Adam Silver n’a encore rien révélé du tout de la prochaine affiche. Mais il a donné des indices. « Beaucoup d’équipes voudraient jouer. Il y a un avantage pour celles de la conférence Est car le voyage est plus facile. Nous n’avons jamais dû contraindre les équipes car nous avons énormément de volontaires », a-t-il dit, en écartant plus ou moins les équipes de l’Ouest. Comme le Jazz de Gobert mais pas le Magic de Fournier. Pour l’instant…

Sport

Basket : Rudy Gobert « mérite d’être All-Star », clame Ronny Turiaf

Sport

NBA : Foulée, envergure, taille des mains… Giannis Antetokounmpo est-il le prototype du joueur ultime ?

12 partages