Nantes : Un bus impliqué dans l’accident mortel de samedi soir

Un homme d’environ 40 ans avait été retrouvé mort sur la chaussée, samedi soir, vers 22 heures, quartier Beaulieu à Nantes. Porteur de plusieurs plaies sur les membres, il était vraisemblablement décédé « d’un probable choc avec un véhicule ayant pris la fuite », avaient estimé les pompiers dépêchés sur place, rue Gaëtan-Rondeau.

Ce mercredi, le procureur de la République de Nantes, Renaud Gaudeul, rapporte que les investigations ont permis de déterminer que le véhicule impliqué n’était pas une voiture mais un bus. La victime aurait été « happée sur le côté du véhicule » puis écrasée. Ce bus a été « retrouvé » et le conducteur « identifié ».

Pas d’infraction retenue à ce stade

Entendu par les enquêteurs, le chauffeur affirme « ne s’être rendu compte de rien ». « L’exploitation de la caméra située à l’intérieur du bus démontre qu’aucun des six passagers qui se trouvaient à bord ne s’est rendu compte de l’accident », complète Renaud Gaudeul.

Le conducteur n’aurait donc pas pris la fuite. Sa responsabilité semble écartée.  « Il reste encore quelques actes d’enquête mais, en l’état, rien ne permet de retenir une infraction à son encontre », déclare le procureur de la République.

Le bus appartiendrait au réseau urbain Semitan, selon les quotidiens Presse Océan et Ouest-France. Sollicitée, la direction de la TAN n’a, pour l’heure, pas répondu.