Nantes : L’extension du stationnement payant en 2023 va s’accompagner de tarifs « solidaires »

Encore quelques mois de répit. Prévue pour la rentrée scolaire 2022, l’extension du périmètre de stationnement payant à Nantes entrera finalement en vigueur en 2023, a confirmé la mairie ce lundi après-midi. Dans le détail, cette mise en œuvre se fera progressivement, avec d’abord l’élargissement de la zone rouge en mars-avril (qui comprendra, pour rappel, le Hangar à bananes, la gare sud, ou encore le secteur Viarme) puis quartier par quartier pour la zone jaune (qui remontera jusqu’aux grands boulevards au nord, et gagnera aussi le quartier Pirmil, au sud), jusqu’en janvier 2024.

Carte de l'extension du stationnement à Nantes
Carte de l’extension du stationnement à Nantes – Mairie de Nantes

Le temps pour la mairie d’organiser la logistique de cette mesure mais aussi de mettre au point sa « tarification solidaire » pour les résidents, qui seront donc beaucoup plus nombreux à ne plus pouvoir se garer gratuitement devant chez eux. Certains devront continuer de s’acquitter d’un abonnement annuel de 180 euros par an (soit 15 euros par mois) et par voiture, mais d’autres bénéficieront de tarifs préférentiels, en fonction de leur quotient familial, a expliqué la mairie de Nantes, avant que le sujet ne soit soumis au vote lors du conseil municipal de vendredi.

Des formules pour les pros

Concrètement, des réductions de 30 % à 90 % selon la situation du foyer (quotient familial de 900 à 0) pourront être appliquées à partir du mois d’avril, soit des abonnements pouvant descendre de 126 à 18 euros par voiture et par an. Des formules seront aussi proposées pour les professionnels, et notamment pour ceux qui travaillent dans la santé ou pour les artisans. « Un stationnement réglementé, c’est utile pour assurer une meilleure rotation des véhicules, limiter la présence de voitures « ventouses » et permettre aux résidents de trouver une place plus facilement », justifie la mairie.

En souterrain et en enclos, ça grimpe aussi

En parallèle, les élus de Nantes métropole ont approuvé vendredi une augmentation tarifaire des parkings souterrains et parkings en enclos à partir du 1er janvier 2023. La hausse sera d’en moyenne 6,5 % pour les non abonnés et de 2,5 % pour les abonnements (hors résidents). Le forfait nuit sera également plus cher puisqu’il passera de 2 euros à 2,50 euros dans les parkings en enclos, de 3 euros à 3,50 euros en souterrain. A noter que les parkings proches du CHU continueront de proposer une tarification allégée pour les patients de l’hôpital et leurs accompagnants (gratuité les deux premières heures).