Municipales à Lyon: David Kimelfeld propose à Gérard Collomb une candidature en binôme

David Kimelfeld, président de la métropole de Lyon propose une candidature en binôme à Gérard Collomb. AFP PHOTO / JEAN-PHILIPPE KSIAZEK — AFP

  • En vue des élections municipales de 2020, David Kimelfled tend la main à Gérard Collomb.
  • L’actuel président de la Métropole lui propose une candidature en binôme.
  • L’idée : David Kimelfeld se présneterait à la Métropole et Gérard Collomb, à la mairie de Lyon.

Pour éviter une guerre fratricide chez les Marcheurs, David Kimelfeld, qui dirige la métropole de Lyon, tend la main à son ancien mentor Gérard Collomb en vue des municipales de 2020, tout en assumant ses différences. « Il faut qu’on puisse rapidement trouver une solution avec Gérard Collomb », explique David Kimelfeld dans une interview à l’hebdomadaire local La Tribune de Lyon, à paraître jeudi.

« Il est clair que mon objectif – et cela doit être également celui de Gérard Collomb – c’est que la droite ne remporte ni la Métropole ni la Ville de Lyon. Et donc aujourd’hui, mon seul adversaire, c’est la droite de Laurent Wauquiez », ajoute cet ancien infirmier et chef d’entreprise, entré en politique sur le tard.

« Mon seul adversaire, c’est la droite de Laurent Wauquiez »

Depuis le retour de Gérard Collomb à l’Hôtel de ville de Lyon, après son départ avec fracas du gouvernement cet automne, c’est la guerre ouverte entre les deux hommes. Le premier reprochant au second de vouloir rester dans le fauteuil, qui lui appartenait jadis, de président de la métropole de Lyon, véritable siège du pouvoir local.

Et pour les élections métropolitaines, ils se disent pour l’instant tous deux candidats. Pour trancher, David Kimelfeld en appelle donc implicitement au parti présidentiel, assurant viser « à titre personnel l’investiture de La République en Marche », quand Gérard Collomb laisse entendre qu’il pourrait se lancer sans étiquette.

Un binôme en ligne de mire

Dans le scénario idéal de Kimelfeld, il propose une candidature en binôme, lui à la métropole Collomb à la mairie, car il « incarne aujourd’hui le mieux le pouvoir aux yeux des Lyonnais ». En ajoutant : « Je trouve qu’il incarne très bien cette fonction. Très souvent, Gérard Collomb dit qu’il fait des selfies avec les Lyonnais. Je ne l’ai jamais entendu dire qu’il faisait des selfies parce qu’il avait été président du Grand Lyon. »

Et s’il ne nie pas que « c’est tendu » entre eux, David Kimelfeld continue son exercice d’émancipation, en affirmant sa sensibilité sociale et écologiste. Il fait d’ailleurs quelques propositions pour ces prochaines élections : baisser les abonnements des transports en commun de 20 % ou « un plan de végétalisation massive des espaces » face au réchauffement climatique.

Politique

Municipales à Lyon: Bras de fer entre Gérard Collomb, qui ne lâche rien et David Kimelfeld, qui reçoit de nombreux soutiens

Municipales

Municipales 2020 à Lyon: David Kimelfeld? «Un poulain qui se cabre de temps en temps», selon Gérard Collomb

13 partages