Municipales 2020 à Toulouse : Gel, lingettes, rideaux… On vous dit tout sur votre vote aseptisé de dimanche

Des consignes strictes pour les bureaux de vote ont été données par les préfets. Illustration. — Mourad Allili – Sipa

  • Sur fond de coronavirus, le scrutin municipal des 15 et 22 mars va prendre une tournure inédite.
  • Les communes appliquent les consignes d’hygiène des autorités mais avec des adaptations liées à la configuration des bureaux.
  • On vous dit comment ça va se passer dans les 263 bureaux de vote de Toulouse mais aussi dans la Grande halle de L’Union, facile à nettoyer, ou sur les machines à voter de Castanet.

« Une mamie m’a expliqué qu’elle irait voter à la première heure, à un moment où le bureau de vote ne sera pas encore trop pollué », raconte Nadia Pellefigue (UNE, PS, PRG, PCF). La candidate aux municipales ne compte plus les « stratégies d’évitement » du coronavirus fomentées par les Toulousains qu’elle croise. En l’occurrence, celle de cette électrice est à rebours des consignes officielles qui conseillent d’éviter les heures de pointe, à l’ouverture et à la fermeture des bureaux, pour limiter la promiscuité dans les files d’attente.

Qu’elle se rassure en tout cas. La mairie promet que les 67 lieux (essentiellement des écoles) qui accueilleront dimanche les 263 bureaux de vote seront nettoyés « avec une attention particulière le vendredi soir ».

Par ailleurs du gel hydroalcoolique sera mis à la disposition et les assesseurs seront gantés s’ils le souhaitent. Avec pour consigne quoi qu’il arrive d’aller se laver les mains au moins une fois toutes les deux heures. Le Capitole conseille aux électeurs d’amener leurs propres sylos (noirs ou bleus, et ineffaçables) même si évidemment elle prévoit un petit stock, désinfecté à chaque utilisation.

Des lingettes pour les machines à voter de Castanet

A Castanet, seule commune de la Haute-Garonne à utiliser des machines à voter, donc un vote tactile, le dispositif est évidemment différent. L’option retenue est de mettre à disposition des présidents de bureaux des lingettes désinfectantes pour qu’ils nettoient « régulièrement » les écrans. L’avantage à Castanet, c’est qu’il n’y aura que deux lieux de votes : l’hôtel de ville (une machine) et la salle des fêtes (9). Avec, c’est un atout, des portes automatiques partout, bloquées en position ouverte, et que personne donc ne sera censé toucher. Pour peaufiner le tout, les électeurs pourront trouver des gels hydroalcooliques positionnés dans différents endroits. Et comme on n’émarge pas virtuellement, ils sont aussi invités à apporter leur stylo.

Une Grande halle facile à nettoyer à l’Union

A L’Union, au nord-est de la Ville rose, on n’a jamais été aussi content d’avoir abandonné le système diffus des écoles pour réunir tous les bureaux de vote et les trente isoloirs dans la Grande halle de 1.500 m2. « Cela facilite pour nous les opérations », souligne Mikaël Fantin, directeur de la communication, de la culture et de l’animation.

La commune a choisi d’acheter « 10.000 lingettes désinfectantes et antibactériennes et un stock de 5.000 stylos ». Le grand avantage de l’immense halle, c’est qu’elle sera facile à nettoyer, avant et après, comparé à une multitude d’écoles. Son inconvénient, c’est qu’elle n’a que quatre murs. Pas possible donc, comme le préconise la préfecture d’enlever les rideaux des isoloirs et de le placer face à un mur pour préserver la confidentialité. Du coup, les lingettes seront aussi proposées à la sortie.

Municipales

Municipales 2020 : Les procurations facilitées dans les Ehpad attaquées par des juristes

Santé

Coronavirus : Plus d’un Français sur quatre envisage de ne pas voter aux municipales par crainte du Covid-19

3 partages