Municipales 2020 à Paris : On connaît les 13 candidats aux côtés de Rachida Dati

Rachida Dati, le 29 octobre 2019 à Paris. — HAMILTON-POOL/SIPA

En ordre de bataille pour les municipales. A trois mois des élections, Les Républicains ont investi ce mercredi une large série de candidats à Paris, derrière Rachida Dati, sans toutefois trancher dans les cas les plus épineux ni éviter quelques remous. La commission nationale d’investiture (CNI) a apporté son soutien à 13 candidats « qui s’engagent, ainsi que leurs colistiers, à soutenir Rachida Dati pendant sa campagne et à l’occasion de l’élection du maire de Paris », a indiqué le parti dans un communiqué.

Parmi les candidats investis, le député du 16e Claude Goasguen (également conseiller politique de Rachida Dati), la candidate malheureuse à l’investiture et conseillère de Paris Marie-Claire Carrère-Gee dans le 14e, ainsi que le maire sortant du 6e arrondissement Jean-Pierre Lecoq, qui avait un temps ambitionné de se lancer aussi pour la mairie de Paris avant de renoncer.

La liste suit largement celle proposée par Rachida Dati début décembre, avec des candidats investis dans tous les arrondissements sauf dans les 9e, 15e, 17e et 18e. Ces quatre investitures seront tranchées « le 8 janvier », souligne-t-on chez LR, où on se dit « plutôt confiant ».

Les cas du 15e et du 17e en passe d’être réglés

Premier cas de figure: dans le 15e et le 17e, les maires sortants, respectivement Philippe Goujon et Geoffroy Boulard, ont déjà annoncé leur candidature à leur succession, mais sans étiquette partisane dans des arrondissements potentiellement tentés par LREM. Rachida Dati, crédité de 14 à 17 % des voix et qui demande un soutien à son nom, avait proposé début décembre d’investir face à eux des candidats, ce qui avait suscité des réserves en interne.

« C’est en bonne voie de se régler », assure-t-on au parti, après que Rachida Dati a rencontré tour à tour, et en présence du président du parti Christian Jacob, les deux maires sortants de ces arrondissements depuis la semaine dernière.

Dans le 17e « ça discute, on avance », souligne un connaisseur du dossier. Dans le 15e la problématique semble plus compliquée alors que Philippe Goujon, élu solidement implanté, affiche sa proximité avec Pierre-Yves Bournazel, candidat de centre droit et député Agir, et compte présenter une liste largement ouverte à la droite et au centre.

Pas de candidat dans le 9e ni le 18e pour l’instant

Dans les arrondissements où les maires sortants ex-LR ont clairement pris leurs distances, le parti a investi son propre candidat : Anne Biraben se présentera dans le 5e face à Florence Berthout (qui a rejoint Benjamin Griveaux), et un candidat encore à désigner dans le 9e face à Delphine Bürkli.

Dans le 9e la décision a été renvoyée à janvier, comme dans le 18e, « pour laisser une marge de négociation avec Libres ! », le mouvement de Valérie Pécresse, à qui Rachida Dati avait proposé de réserver trois têtes de listes. Mais Libres ! ne cachait pas son amertume mercredi, notamment parce qu’un candidat (Marie Toubiana, une adjointe de Philippe Goujon) a été désigné dans le 19e où le chef de file de Libres !, Pierre Liscia, comptait se présenter.

« Une occasion ratée d’élargir la droite et le centre »

C’est « une occasion ratée d’élargir la droite et le centre » et « Libres ! décidera au cas par cas dans les arrondissements », assurait-on dans l’entourage de Valérie Pécresse. « Je serai candidat dans le 19e », a de son côté assuré à l’AFP Pierre Liscia, qui a déploré un « passage en force » de Rachida Dati.

LR a cependant investi dans le 11e François Demas, conseiller culture au cabinet de Valérie Pécresse. Parmi les autres investitures qui recoupent les propositions de Rachida Dati, elle-même candidate dans le 7e : la maire sortante Jeanne d’Hauteserre dans le 8e ainsi que Marie-Aurélien Veron à Paris-Centre et François-Marie Didier dans le 20e arrondissement. LR n’a cependant pas investi, comme le souhaitait Rachida Dati,

Paris

Municipales 2020 à Paris : Hidalgo et Dati « complices »… Quelle est réellement la relation entre elles deux ?

Paris

Municipales 2020 à Paris: Dati promet «la victoire» pour sa première réunion de campagne

6 partages