Municipales 2020 à Marseille : « La grande victoire marseillaise est là », dit Stéphane Ravier en meeting avec Marine Le Pen et (presque) convaincu de sa victoire

Stéphane Ravier, candidat du RN à Marseille, et Marine Le Pen lors d’un meeting à Marseille. — Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP

  • Le candidat du Rassemblement National à Marseille, Stéphane Ravier, organisait un meeting vendredi soir en présence de Marine Le Pen.
  • Stéphane Ravier « n’envisage rien d’autre qu’une victoire au premier tour ».
  • Marine Le Pen espère une victoire de Stéphane Ravier comme « acte fondateur » pour sa propre victoire aux futures présidentielles.

Une recette bien connue pour espérer un festin le 22 mars prochain. Stéphane Ravier, candidat du Rassemblement National aux élections municipales de Marseille était en meeting vendredi soir au parc Chanot avec une invitée de choix : Marine Le Pen, présidente du RN.

C’est le candidat local qui a donné le coup d’envoi de cette soirée avec une entrée digne d’une rock star, comme à son habitude, sous des tonnerres d’applaudissements des 800 militants venus malgré la crainte du coronavirus. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Stéphane Ravie croit en sa victoire.

« Je n’aurai pas un seul regret »

« Depuis 2014 nous travaillons sans relâche pour démontrer que nous pouvions faire de la politique autrement, proprement, en servant l’intérêt général. Avec pour objectif de remporter une victoire. Cette campagne est la plus belle. 60 réunions publiques, deux millions de documents distribués. Je n’avais qu’une seule crainte, le regret d’avoir raté quelque chose, je n’aurai pas un seul regret. Nous y sommes. Je n’envisage rien d’autre qu’une victoire dès le premier tour. Pourquoi tant de certitude ? Parce que nous savons ce qu’est Marseille, nous l’écoutons, nous sentons Marseille couler dans nos veines », a-t-il avancé.

Au contraire, selon lui, de ses adversaires politiques, qu’il n’a pas manqué d’égratigner. « Si Jean-Claude Gaudin est responsable, Martine Vassal est coupable. Gilles est coupable, Biaggi est coupable. Et la gauche ? » « Coupable » a répondu d’une seule voix la salle, suscitant un sourire de satisfaction chez Stéphane Ravier.

Bétonisation, fermeture des commerces du centre-ville pour la droite, accueil des migrants pour la gauche. Un clip a été diffusé en préambule listant les problèmes qu’il a identifiés à Marseille : Vendeur à la sauvette au marché aux puces, bagarre sur le Vieux-Port, insécurité à la gare Saint-Charles, immeubles qui s’effondrent, pollution, embouteillage et punaises de lit. Ses solutions ? « Augmenter les effectifs de la Police municipale, libérer les Marseillais de l’impôt confiscatoires et arrêter la bétonisation » a-t-il clamé sans plus de détails.

« La France regarde Marseille »

Mais du travail reste à faire. « Il faut convaincre ceux qui doutent encore. Convoquez vos amis, vos proches, tous doivent être mobilisés, pas une seule voix ne doit manquer à Marseille. Le jour de la grande victoire marseillaise est là. Vous pourrez dire j’y étais », a-t-il martelé.

Marine Le Pen fait, elle, de la victoire de Stéphane Ravier une amorce de son propre destin. « La France regarde Marseille où se passe peut-être quelque chose de prodigieux, vous êtes en train de tout renverser. La victoire du RN à Marseille constituera un tremblement de terre jusqu’à Paris et fera trembler l’Elysée. Cette victoire peut être un acte fondateur pour la conquête du département, de la région et du Pays », a-t-elle déclaré.

« Il ne faut pas rêver »

Catherine et Christian, 75 et 63 ans, habitants du 8e arrondissement, voteront Rassemblement national, « mais pas Front national ! », le 15 mars prochain. « Il arrivera très certainement en tête lors du premier tour, mais il faudra drôlement s’accrocher pour le second tour. Il n’est pas loin de réussir mais il ne faut pas rêver… Tout le monde va s’allier contre nous au second tour, sans parler de la triche ».

C’est sur ce thème que Stéphane Ravier a conclu cette heure et demie de meeting. « Nous avons mis à votre disposition des registres pour vous inscrire en tant qu’assesseur. Nous avons besoin d’un maximum de personnes pour s’assurer que tout se passe bien et qu’il n’y aura pas de triche ». Pas si serein que cela, finalement, Stéphane Ravier.

Municipales

Municipales 2020 à Marseille : On a suivi une formation pour devenir un assesseur « vigilant » le jour du vote

Justice

Marseille : Les braconniers des calanques condamnés à verser 385.000 euros d’amende

1 partage