Moselle : Après des dégradations, un couvre-feu imposé aux mineurs dans une petite commune

Il n’y a pas qu’à Strasbourg que les mineurs devront rester chez eux le soir de la Saint-Sylvestre. Le maire de Pange, une commune mosellane, a aussi pris un arrêté pour imposer un couvre-feu.

Depuis ce dimanche 26 décembre et jusqu’au 2 janvier inclus, « tout mineur de moins de 18 ans ne pourra, sans être accompagné de l’un de ses parents ou de son représentant légal, circuler de 22 heures à 6 heures sur une partie limitée du territoire », est-il écrit dans l’arrêté signé par Roland Chloup.

Cette décision survient après plusieurs nuits agitées dans le village situé à une dizaine de kilomètres de Metz. Depuis le 23 décembre, des décorations de Noël ont été renversées ou détruites, des boîtes aux lettres vandalisées, comme « plus de 30 mètres de barrières autour de l’aire de jeux pour enfants » selon l’édile.

« Je ne cible pas les mineurs en prenant cet arrêté », explique Roland Chloup à 20 Minutes. « Il y a des objets dangereux au sol, ça peut vite être dangereux. » Il a déjà porté plainte à trois reprises et estime le préjudice à 7.000 euros.