Mort de Benoît XVI : Charles III salue les « efforts constants » pour rapprocher catholiques et protestants

Après les réactions de politiques au décès du pape émérite Benoît XVI survenu ce samedi matin, Charles III, le roi d’Angleterre et chef de l’Église anglicane a salué les « efforts constants » de Benoît XVI pour rapprocher catholiques et protestants. Le successeur d’Elisabeth II a dit accueillir la nouvelle de sa mort avec une « profonde tristesse ».

« Je me souviens également de ses efforts constants pour promouvoir la paix et la bonne volonté auprès de tous les peuples, et pour renforcer les relations entre la Communauté anglicane mondiale et l’Église catholique romaine », a déclaré le souverain de 15 Etats dont le Royaume-Uni, qui a connu 30 ans de conflit inter-communautaire en Irlande du Nord jusqu’à l’accord de 1998 et où Benoît XVI avait fait une visite historique en 2010.

En Angleterre, la foi catholique a rompu avec l’autorité romaine au XVIe siècle, sous l’impulsion d’Henri VIII.