Morbihan : Une montgolfière s’écrase sur une ligne à haute tension

Illustration d’une montgolfière, peu avant son décollage. — Mladen ANTONOV / AFP

Il était environ 10h30 ce lundi quand le courant a subitement été coupé à Locqueltas, au nord de Vannes (Morbihan). Environ 300 habitants de la commune et deux villages voisins s’étonnaient de ne plus avoir d’électricité​. La mairie a même appelé les pompiers pour s’en inquiéter. La raison de cette coupure soudaine était à chercher dans les airs.

Partie survoler le Morbihan, une montgolfière a terminé sa course sur une ligne à haute tension de 20.000 volts, entraînant une coupure d’électricité. Alertés, les pompiers ont dépêché des équipes sur place mais personne n’avait été blessé, notamment grâce à l’isolation de la nacelle et la mise en sécurité instantanée de l’installation électrique.

Un accident « assez commun »

« Les trois occupants étaient déjà sortis de la nacelle à notre arrivée. Personne n’a été blessé », résument les secours. La montgolfière, propriété de l’office du tourisme de Vannes Golfe du Morbihan, a été sérieusement endommagée.

Contacté par 20 Minutes, Enedis explique que 300 foyers ont été privés de courant pendant quelques instants. Rapidement, la moitié d’entre eux a retrouvé l’électricité. Les autres ont dû patienter jusqu’à 15h, la ligne ayant été coupée pour permettre l’enlèvement de la toile. D’après nos informations, seul le textile a touché les lignes électriques, la nacelle étant au sol. Le pilote et le couple de sexagénaires qui profitait de cette virée dans les airs sont indemnes.

Une équipe d’enquêteurs de la gendarmerie des transports aériens (GTA) de Brest s’est rendue sur place. Le pilote de la montgolfière a été entendu et des survols en drone des lieux de l’accident ont été menés, précisent les gendarmes. D’après Ouest-France, « une grosse rafale a poussé le ballon » au moment de l’atterrissage, l’entraînant dans les fils électriques. Un accident « assez commun », selon les enquêteurs qui précisent que « les lignes électriques se voient très mal quand on est dans les airs ».

23 partages