Morbihan : Condamnés pour avoir vidé les comptes du père de famille placé en Ehpad

Le tribunal correctionnel de Vannes n’a pas cru à la version des prévenus. Un homme de 40 ans, domicilié à Sarzeau (Morbihan) a été condamné jeudi à huit mois de prison avec sursis pour avoir prélevé d’importantes sommes d’argent sur le compte bancaire de son père placé sous tutelle et résidant en Ehpad. Pendant deux ans et demi, le quadragénaire avait rédigé 122 chèques en imitant la signature du père. Comme si cela ne suffisait pas, il avait également vidé son livret PEL. Montant total du préjudice : environ 60.000 euros.

La victime n’était alors plus en capacité d’assumer les loyers de sa maison de retraite, ce qui a attiré l’attention, raconte Ouest-France. Pour sa défense, le fils a affirmé qu’il s’agissait de remboursements autorisés par son père.

Il a été condamné pour abus de faiblesse, contrefaçon et usage de chèques et faux en écriture. Au courant des manœuvres financières et profitant elles aussi des versements, la compagne et la belle-mère du fils ont également été condamnées à cinq mois de prison avec sursis.