Montre connectée: L’eau est-elle sans danger pour nager et plonger avec l’heure au poignet ?

Tic, tac, tic, tac… l’heure des vacances a sonné. Dans votre valise, votre panoplie high-tech est au complet : smartphone, ordinateur, tablette, enceinte nomade, liseuse, sans oublier votre montre connectée dernier cri qui ne quitte pas votre poignet. Mais au moment de plonger, cette dernière saura-t-elle vous accompagner pour tutoyer les murènes, comme dans le film Le Grand bleu ? « 20 Minutes » vous rappelle ce qu’il est impératif de savoir avant de vous mouiller.

Quelle profondeur ?

Cet été, Fabrice a décidé d’assumer la trace de bronzage que laissera sa montre connectée au poignet ! Sportif, il compte bien ne pas quitter sa tocante durant ses vacances et en utiliser les moindres fonctions pour quantifier ses efforts, enregistrer ses parcours grâce au GPS, mesurer les dénivelés avalés avec l’altimètre embarqué, voire revenir à son point de départ s’il se perd en rando. Il espère bien aussi plonger un peu, lui qui a depuis l’an dernier acquis son précieux « Niveau 2 » qui lui permet d’être autonome jusqu’à moins 20 mètres. Sa montre est étanche jusqu’à 50 mètres, Fabrice a de la marge !

La plupart des montres connectées peuvent prendre l'eau cet été, à la piscine.
La plupart des montres connectées peuvent prendre l’eau cet été, à la piscine. – SAMSUNG

Attention, notre vacancier ignore sans doute que sa montre connectée n’est pas une montre de plongée. Dans les faits, on distingue les montres waterproof, les montres étanches et les montres de plongée. Et toutes ne remplissent pas les mêmes promesses.

Des normes spécifiques

Uniquement waterproof, elles résistent tout juste aux projections d’eau. Beaucoup en ont déjà fait l’expérience : à la moindre immersion, une légère condensation peut apparaître sous l’écran. S’il n’est pas grave que la montre soit mouillée en se lavant les mains, cela peut devenir plus embêtant si l’on plonge dans la piscine avec. Pour être réellement étanche, une montre doit répondre à une norme ISO spécifique.

5 ou 10 ATM pour les montres connectées

La plupart des montres connectées sont à la norme ISO 22810 : 2010. Derrière ces chiffres, une exigence : l’étanchéité de la montre qui est mesurée en ATM (pour Atmosphère) se situe à un niveau 5. On dit aussi qu’elle peut résister à une pression de 5 bars. Ainsi, une Apple Watch Series 7, une Samsung Galaxy Watch 4, une Huawei Watch GT 3, une Garmin Forerunner 255, une Mi Watch, ou une Fitbit Sense 5 sont autant de montres connectées 5 ATM.

Astuce : en multipliant le chiffre précédent ATM par dix, on obtient la profondeur jusqu’à laquelle la montre est supposée résister. Soit, ici, 50 mètres. Exception, la récente ScanWatch Horizon de Withings est, elle, 10 ATM. Elle est donc supposée pouvoir plonger jusqu’à 100 mètres. Mais ça, c’est sur le papier.

Quelles activités nautiques ?

Si l’on prend connaissance des consignes d’Apple ou de Huawei en la matière, on peut lire que les montres concernées des constructeurs « peuvent être utilisées pour des activités en eaux peu profondes telles que la natation en piscine ou en eau libre ». Autrement dit, vous pouvez nager avec, taquiner les oursins dans les rochers lesté de vos masque, palmes et tuba, mais guère plus.

Pire : il est farouchement recommandé de ne pas utiliser une montre 5 ATM pour des activités nautiques un peu violentes, comme le ski nautique, le surf, le site surf… qui pourraient avoir un impact désastreux sur la montre. La pression sur la tocante en cas de choc avec l’eau peut en effet dépasser le seuil autorisé par les 5 ATM… De son côté, le site my-watchsite.fr est même catégorique : pas de plongée ou de sports nautiques de vitesse avec une montre qui ne soit pas au moins 20 ATM ! C’est un minimum. On en trouve principalement chez G-Shock, mais aussi Seiko, Certina…

Le suivi forme et santé: l'une des fonctions phare des montres connectées.
Le suivi forme et santé: l’une des fonctions phare des montres connectées. – APPLE

Sans doute Fabrice pourra-t-il passer quelques minutes avec sa montre connectée lors de ses petites plongées, mais elle n’est clairement pas faite pour cela. En revanche, la tocante sera bien plus douée en piscine, pour notamment calculer le nombre de ses longueurs, sa fréquence cardio, son temps de nage, etc.

Pour s’enfoncer plus profondément sous les flots, c’est d’une vraie montre de plongée dont il devra s’équiper. Répondant à la norme EN13319, elle possédera une fonction de profondimètre qui lui permettra de mesurer la profondeur de l’eau grâce à la pression environnementale. Il s’agit cette fois d’outils professionnels dont la résistance, elle, ira de 20 ATM pour la natation sportive ou la plongée sans bouteille, à 30 ATM ou davantage pour le plongeon ou la plongée avec bouteille.