Montpellier : Les supporteurs de la tribune Etang de Thau privés de réception du PSG

La tribune Etang de Thau a été fermée de façon conservatoire avant l’étude de fond du dossier par la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnelle, le 8 février. Lors de la réception de Nantes (0-3), le 15 janvier, des Ultras avaient déployé des banderoles au contenu homophobe et jeté de nombreux fumigènes sur le terrain, entraînant une longue interruption du match.

Le mécontentement faisait suite à la claque reçue dans la semaine à Nice (6-1) et les difficultés de l’équipe au classement. Si le club et les supporteurs risquent de lourdes sanctions, la première conséquence concerne les abonnés de la tribune. Les 1.700 places étant toutes fermées, aucun d’entre eux (y compris les spectateurs ne faisant pas partie des groupes Ultras) ne pourra assister au match contre Paris, le 1er février.

Le match déjà à guichets fermés

La rencontre face au leader du championnat de France est d’ores et déjà à guichets fermés. Aucune place ne peut donc être offerte par le club. Par le passé, lors de précédentes suspensions, le MHSC avait replacé ses supporteurs et notamment ses Ultras, dans d’autres tribunes du stade. Mais le manque de places disponibles, ainsi que la violence des propos qui n’est pas du tout passé en interne, a cette fois coupé court à toute possibilité de recours.