Montpellier consacrée comme la ville la plus bienveillante pour les chiens

Pour la troisième fois en quatre ans, Montpellier est désignée comme la ville où il fait bon vivre avec son chien. — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

  • C’est la troisième fois en quatre ans que Montpellier est sacrée par le magazine spécialisé comme la ville la plus bienveillante pour les chiens.
  • Le magazine salue une ville qui « n’a de cesse de multiplier les initiatives en faveur de l’intégration du chien. Tous les espaces – ou presque – lui sont ouverts, pour peu que les maîtres respectent les règles. »

Montpellier n’a pas seulement le plus beau tramway de France. Pour la troisième fois en quatre ans (comme en 2016 et 2018), la préfecture de l’Hérault a été désignée par le magazine 30 Millions d’amis, comme la ville où il fait le mieux vivre avec son chien. Elle se voit décerner la note de 18/20, la meilleure de ce classement qui englobe les 42 plus grandes villes de France (de plus de 100.000 habitants). Toulouse et Toulon complètent le podium. Saint-Denis, Argenteuil, Saint-Paul (Réunion) et Nîmes ferment la marche de ce classement.

Pour l’établir, le magazine note les communes selon quatre critères : l’accessibilité (aux espaces verts, aux aires d’ébats et aux transports), la propreté (équipements comme les sacs et canisites couplés aux outils de nettoyage), la sensibilisation et l’engagement (éducation canine, prévention des morsures auprès des enfants, fête de l’animal, campagnes de stérilisation, choix du système de fourrière, cimetières animaliers) et enfin la médiation (élu délégué à l’animal en ville, antenne maltraitance animale, gestion des conflits de voisinage liés au chien, sensibilisation auprès des sans-abris, prévention auprès des facteurs).

Partage de l’espace

« La volonté de la municipalité à bien accueillir les chiens, en tout cas leur laisser une place, c’est ce qui permet de mettre en place une politique cohérente. Le premier geste d’une municipalité, c’est de nommer un délégué à l’animal en ville, explique Katia Renard, rédactrice en chef du magazine. Quand vous allez à Montpellier, vous avez une éducatrice canine payée par la Ville. Elle accueille les propriétaires de chiens dans plusieurs quartiers pour faire de l’éducation canine. »

Le magazine salue une ville qui « n’a de cesse de multiplier les initiatives en faveur de l’intégration du chien. Tous les espaces – ou presque – lui sont ouverts, pour peu que les maîtres respectent les règles. Un accompagnement est proposé pour faciliter le vivre ensemble et dédramatiser les conflits. Valérie Barthas-Orsal, déléguée à l’animal en ville, est au cœur du dispositif que la ville déploie pour apaiser les tensions entre les possesseurs et les non-possesseurs de chiens concernant le partage de l’espace. »

Montpellier

Montpellier, ville la plus «dog friendly» selon 30 Millions d’amis

Société

Quelles sont les villes où il fait bon vivre avec un chien?

57 partages