Mondiaux sur piste : Le Français Benjamin Thomas en or

Il a avalé la piste et ses adversaires. Le Français Benjamin Thomas a remporté le titre mondial de la course aux points, vendredi, sur la piste du vélodrome de Roubaix, la deuxième médaille d’or pour la France depuis le début des compétitions. Le cycliste de 26 ans, qui avait déjà enlevé les années précédentes trois médailles d’or aux Mondiaux sur piste dans d’autres épreuves, s’est imposé pour la première fois dans cette course qui se dispute sur la distance 160 tours (40 km), entrecoupés de 16 sprints.

Thomas, déchaîné, a devancé le Belge Kenny De Ketele, très expérimenté (36 ans) mais submergé par l’allant de son rival qui a enlevé… huit sprints dans une finale transformée en duel.

Revenu à hauteur du Belge au classement provisoire à 20 tours de la fin, le Français a pris le dessus pour finir au grand ravissement du public.

Locomotive de l’équipe de France

La dernière médaille française dans la course aux points (une épreuve non-olympique) datait de 2011, quand Morgan Kneisky, le prochain partenaire de Benjamin Thomas dimanche dans l’américaine, avait décroché le bronze. Le coureur de l’équipe Groupama-FDJ sur la route, en partance pour Cofidis, est la « locomotive » du cyclisme français dans les épreuves d’endurance.

Champion du monde de l’omnium (2017 et 2020) et de l’américaine (2017), il a décroché la médaille de bronze de l’américaine aux JO de Tokyo, avec Donavan Grondin, lequel a remporté jeudi la première médaille d’or française à Roubaix, dans le scratch.

Déçu par sa quatrième place de l’omnium aux JO, Thomas a décidé, en accord avec l’entraîneur national Steven Henry, de tourner le dos provisoirement à cette épreuve exigeante pour se consacrer à d’autres disciplines, notamment la course aux points. Il a ainsi gagné le titre européen, début octobre à Granges (Suisse) avant de conquérir l’or mondial.