Mondial : Malgré le net succès des Bleus contre l’Allemagne, le sélectionneur Giani veut des Bleus « plus agressifs »

Lancement réussi pour l’équipe de France de volley. Les champions olympiques​ ont parfaitement débuté leur quête d’un premier titre mondial en s’imposant lors de leur premier match par trois manches à zéro contre l’Allemagne (25-22, 28-26, 26-24) , vendredi à Ljubljana.

Avec ce succès sans rendre une seule manche, les Bleus s’ouvrent ainsi déjà la porte des huitièmes de finale avant d’affronter dimanche la Slovénie devant son public, première place en jeu, puis le Cameroun mardi pour conclure la phase de poules.

Giani demande plus de gnac à ses joueurs

Ils visent un sans-faute en poules pour bénéficier d’un adversaire a priori plus favorable en huitièmes de finale en vue de leur quête : la finale le 11 septembre en Pologne, afin de décrocher la seule couronne qui manque au volley tricolore, vainqueur de l’Euro 2015 puis sacré à Tokyo l’été dernier.

Malgré cette victoire propre et nette, le nouveau sélectionneur Andrea Giani s’est montré mesuré en conférence de presse. Pour lui, ses joueurs doivent être plus agressifs sur toute la durée des rencontres. « Le premier match n’est jamais facile. Nous n’étions pas trop en rythme, n’avons pas très bien « touché » le ballon, a-t-il déclaré. Nous devons entrer dans ce championnat, mettre tous beaucoup énergie. Dans le troisième set on a perdu trois points sans vraiment se battre. Je n’ai pas aimé. Ce n’est pas l’identité de la France. Il faut être plus agressifs, concentrés. Mais 3-0 est un bon résultat en vue des huitièmes de finale. »