Monaco-OL: Plusieurs matchs de suspension pour les Monégasques, un seul pour les Lyonnais

La commission de discipline a sanctionné Monégasques et Lyonnais de plusieurs matchs de suspension après les incidents au coup de sifflet final du match. — URMAN/SIPA

Les jeunes Monégasques Willem Geubbels et Pietro Pellegri, impliqués dans une bagarre dimanche après un match de Ligue 1 contre Lyon​, ont écopé de plusieurs matchs de suspension, les Lyonnais ayant eux été épargnés mercredi par la Commission de discipline de la Ligue (LFP).

Geubbels et Pellegri, exclus après le coup de sifflet final, ont respectivement écopé de trois et deux matchs de suspension. Les défenseurs lyonnais Mattia De Sciglio et Marcelo, eux aussi exclus lors de ces échauffourées après leur victoire (3-2), ne manqueront qu’une journée de Championnat, comme leur partenaire Maxence Caqueret, qui a lui reçu un carton rouge pendant la rencontre.

Hécatombe en défense côté lyonnais

Le président de Lyon Jean-Michel Aulas avait reproché aux Monégasques d’avoir été à l’origine de cette bagarre, estimant qu’il n’y avait « aucune raison de se faire agresser comme ça ». L’entraîneur de l’ASM Niko Kovac avait de son côté évacué ces accusations, se disant certain que ses joueurs n’avaient pas provoqué la bagarre.

C’est l’hécatombe dans les rangs de Rudi Garcia, surtout en défense, car Jason Denayer a également dû sortir blessé lors de cette rencontre cruciale pour la qualification pour la Ligue des champions, remportée par l’OL à dix contre onze en marquant deux de ses trois buts en infériorité numérique. Lyon, 4e à un point de Monaco, 3e, affronte Lorient samedi lors de la 36e journée.

86 partages