Michelle Williams, de «Dawson» à «Fosse/Verdon»: itinéraire d’une actrice talentueuse et discrète

Michelle Williams, le 3 août 2019, lors de la remise de prix de la Television Critics Association. — Michael Buckner/Variety/REX/SIPA

  • Michelle Williams a reçu ce samedi un prix pour son interprétation de la danseuse Gwen Verdon dans la série Fosse/Verdon.
  • C’est le premier rôle important de l’actrice à la télévision depuis la fin de Dawson en 2003. 
  • Elle réalise une très belle carrière outre-Atlantique mais reste méconnue en France. 

Il y a un peu plus de vingt ans, les téléspectateurs français découvraient sur TF1 les quatre protagonistes de la série Dawson et leurs émois adolescents. Parmi eux, Jennifer « Jen » Lindley, fraîchement débarquée de New York et dont l’arrivée allait causer un changement de dynamique dans les amis d’enfance Dawson, Joey et Pacey.

Son interprète, Michelle Williams – non, pas l’ancienne Destiny’s Child, l’actrice – s’est éloignée du petit écran après la fin de Dawson en 2003, avant d’y revenir cette année avec la série Fosse/Verdon, disponible sur MyCanal en France. Elle y interprète Gwen Verdon, danseuse de comédie musicale dont la carrière brillante est étroitement liée à celle de son deuxième mari Bob Fosse (Sam Rockwell), le chorégraphe et réalisateur à l’origine de Cabaret et Chicago. La mini-série se penche sur leur relation amoureuse et professionnelle, et la manière dont ils ont renouvelé la comédie musicale dans les années 1970.

C’est un retour au petit écran réussi pour Michelle Williams : récompensée ce samedi par la Television Critics Association pour son rôle de Gwen Verdon, elle est également nommée aux Emmy Awards, l’équivalent des Oscars pour la télévision. Cela ne surprendra pas ceux qui savent qu’en 26 ans de carrière, Michelle Williams s’est taillé une place de choix à Hollywood, et connaît un beau succès critique. Sa carrière est pourtant méconnue en France, où elle reste liée à son rôle de Dawson. 20 Minutes se penche sur cinq choses à savoir sur Michelle Williams.

Elle est actrice depuis l’enfance

Michelle Williams naît le 9 septembre 1980 dans le Montana, où elle grandit jusqu’au déménagement de sa famille à San Diego, en Californie. Elle se passionne pour le théâtre dès l’âge de 10 ans, enchaîne les auditions. Elle fait ses premiers pas à l’écran dans Alerte à Malibu, puis dans Lassie (1994), ainsi que Notre belle famille. Elle quitte l’école à 15 ans et termine le lycée par correspondance, pour se consacrer pleinement à sa carrière d’actrice. Et s’installe à Los Angeles, à peine âgée de 16 ans, après une procédure d’émancipation du foyer familial. Vient Dawson, le rôle de Jen Lindley et le succès d’une série désormais culte. L’actrice dira plus tard qu’elle ne s’attendait pas à ce que la série dure si longtemps. C’est pourtant ce rôle qui la propulse vers le succès.

Elle privilégie le cinéma indépendant

Après la fin de Dawson, Michelle Williams déménage à New York et se lance dans le cinéma indépendant. En 2004, elle joue dans le film de Wim Wender Land of Plenty, dont le rôle a été écrit avec elle en tête. Le Secret de Brokeback Mountain (2005), où elle joue Alma, la femme d’Ennis (Heath Ledger), dont la romance avec un autre homme est au cœur du film, lui apporte la reconnaissance internationale. Wendy et Lucy, Blue Valentine, Manchester by the Sea, Certain Women… Mais aussi Cabaret au théâtre : l’actrice a cultivé une carrière diversifiée, avec des rôles forts. Si elle a joué dans plusieurs blockbusters (Le Monde fantastique d’Oz, The Greatest Showman, Venom), Michelle Williams a plusieurs fois exprimé son goût pour les films à petite échelle, estimant qu’ils sont «une expression très naturelle de [son] intérêt». Elle est régulièrement félicitée pour ses performances émotionnelles et sa capacité à jouer des rôles parfois très loin de son image glamour.

Elle joue souvent des femmes réelles

Les biopics sont fréquents dans la carrière de Michelle Williams. En 2011, elle interprète Marylin Monroe dans My week with Marylin. Son interprétation de l’icône est éblouissante, acclamée par la critique, et lui vaut même un Golden Globes. Elle joue la femme de P.T. Barnum dans The Greatest Showman, la mère de John Paul Getty III dans Tout l’argent du monde, et est prochainement attendue dans le rôle de Janis Jopin dans un biopic de Sean Durkin, et dans celui de l’astronaute Christa MacAuliffe dans The Challenger, un film sur l’incident de la navette spatiale Challenger.

Elle est discrète sur sa vie privée

Elle rencontre sur le tournage du Secret de Brokeback Mountain l’acteur Heath Ledger, avec qui elle a une fille, Matilda, en 2005. Les deux acteurs se séparent en 2007, quelques mois avant la mort par overdose de Ledger. Dans les semaines qui suivent, Michelle Williams est harcelée par les paparazzis, ce qui l’encourage un peu plus à la discrétion sur sa vie personnelle. Elle évoque seulement à quelques reprises son deuil, sa vie de mère célibataire, et plus tard sa relation avec le musicien Phil Elverum, toujours dans des interviews au long cours, en quelques phrases soigneusement choisies, et elle n’est présente sur aucun réseau social. Elle apparaît toutefois de temps en temps dans les stories et les publications de Busy Philipps, sa meilleure amie rencontrée sur le tournage de Dawson, très active sur Instagram. Les deux femmes évoquent fréquemment l’amitié qui les unit et leurs souvenirs de jeunesse, et Internet les adore.

Elle est engagée pour l’égalité salariale

« Je comprends petit à petit qu’en étant une actrice vous avez une plateforme. (…) Je lutte avec ces deux polarités. Le désir d’une vie très privée, calme, et le fait que j’ai l’opportunité de dire quelque chose que plus d’une personne pourrait entendre », explique Michelle Williams en 2018 dans une interview pour Harper’s Bazaar. Elle est devenue le symbole des différences de salaire entre les actrices et les acteurs à Hollywood en 2017, lorsque The Hollywood Reporter a révélé que son collègue Mark Wahlberg avait été payé 1.500 fois plus qu’elle pour retourner des scènes de Tout l’argent du monde. Wahlberg a fini par reverser le 1,5 million de dollars qu’il avait reçu au mouvement Time’s Up, qui œuvre contre le harcèlement sexuel. Michelle Williams a évoqué cette affaire en avril dernier lors d’un discours devant le Congrès, où elle défendait un projet de loi destiné à combler les différences de salaire. « Si c’était comme ça pour moi, une femme blanche dans une industrie glamourisée, à quel point mes sœurs souffraient-elles dans toutes leurs professions ? » a-t-elle demandé. Lors de son discours de remerciement aux TCA Awards le 3 août, elle a rappelé qu’elle et Sam Rockwell, sa co-star dans Fosse/Verdon, sont payés de manière équitable.

0 partage