Michel Piccoli est mort à 94 ans

L’acteur Michel Piccoli, au festival de Cannes, en 2014. — Picture Perfect/REX/REX/SIPA

Michel Piccoli est mort à 94 ans a annoncé sa famille. Né en 1925 à Paris, dans une famille de musiciens, il fut l’un des acteurs les plus importants et prolifiques  de sa génération, et tourna avec Claude Sautet, Luis Bunuel, Jean Renoir, Agnès Varda, Léos Carax… 

Monument du cinéma français, célèbre pour ses rôles emblématiques dans Le mépris, Les choses de la vie ou plus récemment Habemus papam, « Michel Piccoli s’est éteint le 12 mai dans les bras de sa femme Ludivine et de ses jeunes enfants Inord et Missia, des suites d’un accident cérébral », a annoncé lundi sa famille dans un communiqué transmis à l’AFP par Gilles Jacob, ami de l’acteur et ancien président du Festival de Cannes.

Plus de 150 films

Révélé par Le Mépris de Jean-Luc Godard (1963) où il forme un couple de légende avec Brigitte Bardot, l’acteur a promené son physique de séducteur aux sourcils broussailleux dans plus de 150 films. D’une remarquable longévité, sa carrière est indissociable des films de Luis Buñuel (Le journal d’une femme de chambre, Belle de jour, Le charme discret de la bourgeoisie…) et de Claude Sautet (Les choses de la vie, Max et les ferrailleurs, Vincent, François, Paul… et les autres).

Ecclectique dans ses choix, il a également tourné sous la direction de Renoir, Resnais, Demy, Melville, Varda et Hitchcock. Il a interprété à ses débuts des personnages troubles avant de devenir une incarnation des Trente glorieuses, immuable clope au bec, dans les années 1970.

Une carrière italienne sans César

Michel Piccoli parlait parfaitement italien et sa carrière internationale le conduisit à jouer dans de nombreux films de cinéastes italiens. Son rôle dans La Grande Bouffe de Marco Ferreri, un des plus gros scandales du festival de Cannes, en 1973, en est la preuve. Il y incarne un participant à un séminaire gastronomique se transformant en orgie scatologique et nihiliste.

Lui-même producteur et réalisateur pour quelques films, Michel Piccoli était aussi un homme de théâtre. Il reçut le prix d’interprétation au festival de Cannes en 1980 pour Le saut dans le vide de Marco Bellocchio. Malgré quatre nominations, il ne remporta jamais le César du meilleur acteur. Par ses choix de carrière, Michel Piccoli était considéré comme un acteur anti-star system et a été amené à tourner dans de nombreux films d’auteur: Leos Carax, Jean-Claude Brisseau, Jacques Doillon.

Michel Piccoli a été marié à l’actrice Eléonore Hirt, avec il a une file, Anne-Cordélia Piccoli, puis à Juliette Greco. Depuis 1978, il était marié à la scénariste Ludivine Clerc, avec qui il a adopté deux enfants.

Cinéma

Décès de Jean-Pierre Marielle: «On a toujours l’impression que les acteurs qu’on aime sont immortels»

Cinéma

Cannes 2016: Piccoli monte les marches sur la (superbe) affiche officielle du Festival

2,2K partages